Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Christian Quesada, une présumée victime témoigne : "Il m'a demandé des photos"

18 photos
Lancer le diaporama
Aurore, une présumée victime de Christian Quesada, témoigne dans "Touche pas à mon poste" - C8, 10 avril 2019
Une jeune femme prénommée Aurore était invitée dans "Touche pas à mon poste" (C8) mercredi 10 avril 2019. Christian Quesada lui aurait envoyé un cliché de ses parties intimes et lui aurait demandé des photos d'elle dénudée. Elle était mineure au moment des faits.

Les témoignages se suivent et se ressemblent dans l'affaire Christian Quesada. Aurore (18 ans) est venue s'exprimer dans Touche pas à mon poste (C8), mercredi 10 avril 2019. Elle assure avoir été victime de l'ancien candidat des 12 Coups de midi qui a été écroué et mis en examen pour "corruption de mineur" et "détention et diffusion d'images pédopornographiques".

Après que Cyril Hanouna a précisé qu'elle était mineure au moment des faits, Aurore a expliqué comment le papa de deux garçons de 9 et 10 ans était entré en contact avec elle : "J'avais mis un tweet par rapport à lui, parce que j'étais déçue qu'il soit éliminé des 12 Coups de midi. Finalement, il a fini par s'abonner à moi et est venu me parler en message privé."

Au départ, leurs échanges étaient cordiaux. Mais très vite, Christian Quesada – qui a été placé à l'isolement et qui risque gros – lui aurait raconté la désormais fameuse histoire du verglas. Comme à l'ex-candidate des 12 Coups de midi Émeline, l'homme de 54 ans lui aurait expliqué qu'il s'était ouvert le front après avoir glissé sur une plaque de verglas et s'être aussi tordu les parties intimes. Il lui aurait ensuite envoyé des clichés, notamment de son pénis. "J'étais un peu choquée sur le coup. J'ai supprimé la photo, parce que je n'avais pas envie de voir ça plusieurs fois. Je lui ai dit que la deuxième photo n'était pas nécessaire", a expliqué Aurore.

Il a joué sur le fait que je n'avais pas confiance en moi

Christian ne se serait pas arrêté là. Il lui aurait également demandé de lui donner des photos d'elle dénudée : "Il voulait qu'on fasse une sorte d'action ou vérité par messages. Il voulait que je lui envoie des photos de mes pieds, de mon nombril... J'ai refusé, mais c'est comme ça qu'il a procédé. Après, il a joué sur le fait que je n'avais pas confiance en moi. Il a beaucoup appuyé sur ça. (...) Il m'a dit qu'il l'avait fait avec une autre fille et que ça lui avait donné confiance en elle."

Christian Quesada se serait finalement excusé et lui aurait demandé de garder tout cela pour elle. Si la jeune femme avait raconté cette histoire à quelques amis proches, elle n'en a parlé à ses parents que récemment. "On a peut-être peur qu'on ne nous croie pas. Et j'étais gênée. Aujourd'hui, j'ai décidé de témoigner par prévention pour les autres", a-t-elle déclaré pour justifier son silence.

Rappelons que Christian Quesada reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'à la clôture définitive du dossier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image