Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Coline Berry prête à "pardonner" à son père Richard : "Il a du mal à avouer"

14 photos
Voir 14 photos
Coline Berry de passage dans 'Europe 1' afin de parler de ses plaintes pour inceste contre son père Richard.
Invitée d'Europe 1 avec son avocate Me Karine Shebabo le mercredi 3 mars 2021, Coline Berry s'est confiée sur l'affaire en cours où elle accuse son père Richard Berry d'inceste. Elle explique comprendre le déni et le besoin pour son agresseur de la discréditer. Malgré tout, elle confie toujours aimer son père.

Depuis le début de la médiatisation de sa plainte pour inceste, la parole de Coline Berry Rojtman été remise en doute. Malgré tout, elle est consciente du fait qu'il est parfois dur pour les coupables de faire face à leurs propres actes. De passage sur Europe 1 le mercredi 3 mars 2021, celle qui a le soutien d'une partie de sa famille comprend par quelles étapes son agresseur présumé doit passer.

"C'est compliqué pour n'importe quelle personne coupable d'avouer, il y a d'abord le déni et le fait de discréditer la personne qui vous accuse", déplore Coline Berry, qui se dit toutefois prête à "pardonner". "Il y a un moment donné où il n'y a plus d'autre solution. C'est le continuum d'une souffrance qui ne fait que s'additionner au fil des années. (...) Je me suis vraiment sentie ne pas avoir le choix que de faire ça", se désole-t-elle. Coline Berry espère désormais qu'une décision de justice pourra apporter "une forme de paix" avec son géniteur.

Avant de porter plainte pour "corruption de mineur" et "viols et agressions sexuelles sur mineure de 15 ans par ascendant", Coline Berry avait confronté son père à ses souvenirs "des dizaines et des dizaines de fois, dans le privé". "Si j'en suis là, c'est que je n'attendais plus rien de lui. J'ai compris qu'il n'était pas capable de répondre à ma demande de reconnaissance des faits. (...) J'espère, par ce biais d'une enquête, d'une autorité, arriver à un moment à une forme de paix", espère Coline Berry Rojtman.

S'estimant dans "un paradoxe d'amour et de souffrance", la jeune femme explique qu'elle est prête à "pardonner" son père. "D'ailleurs il m'a demandé pardon. Là, il nie les faits en bloc, mais ça n'est pas la réalité. Il a du mal à assumer. C'est toujours mon père et je l'aime. Ce n'est pas parce qu'on fait des choses monstrueuses qu'on est un monstre", déplore-t-elle auprès d'Europe 1.

De son côté, Richard Berry a publiquement démenti "de toutes (ses) forces et sans ambiguïté ces accusations immondes". "Je n'ai jamais eu de relations déplacées ou incestueuses avec Coline ni avec aucun de mes enfants. Ces allégations sont fausses", martelait-il.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image