Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dennis Rodman chante pour Kim Jong-Un et s'excuse pour CNN : ''J'avais bu''

8 photos
Lancer le diaporama

Après avoir pété un câble sur un journaliste de CNN, Dennis Rodman a encore fait des siennes en Corée du Nord. Fidèle à sa réputation d'excentrique, l'ancienne star NBA de 52 ans a fait le show pour le match amical de basket organisé pour l'anniversaire de son grand "ami" Kim Jong-Un. Juste avant la rencontre, il a ainsi pris le micro pour entonner un Happy Birthday to You langoureux aux accents de... Marilyn Monroe ! Une séquence encore une fois totalement improbable dont lui seul à le secret...

Toujours aussi investi dans sa "mission" pour rapprocher les États-Unis et la Corée du Nord, Dennis Rodman nous a donc encore offert un grand moment de n'importe quoi. Pathétique sympathisant avec un régime totalitaire ou juste drôle selon certains, l'ancienne star NBA n'en a que faire et a tenu à offrir un beau cadeau à son pote Kim Jong-Un pour son anniversaire. Hier, mercredi 8 janvier, avant le match qui opposait sa sélection d'anciens de la NBA à la Corée du Nord, il a donc entonné de sa voix grave un Happy Birthday to You spécial pour le dirigeant du pays ermite, sous les applaudissements rythmés de ses coéquipiers. "Cela ressemblait un peu au chant de Marilyn Monroe pour JFK, il en avait les accents", a ainsi raconté Sophia Sokmensuer, une touriste américaine présente à Pyongyang qui a trouvé le match "détendu" et "fascinant à regarder". Un autre touriste a quant à lui trouvé ça "improvisé" et "embarrassant". Et on veut bien le croire au vu des images...

Un nouveau coup d'éclat pour Dennis Rodman, au lendemain de son interview surréaliste sur CNN. Interrogé sur le cas Kenneth Bae, un Américain arrêté en Corée du Nord et condamné à quinze ans de camp de travail pour avoir voulu renverser le régime, l'ex des Chicago Bulls, dont Kim Jong-Un est fan, s'est emporté. "Kenneth Bae a fait un truc. Si vous saviez ce que Kenneth Bae a fait. (...) Vous savez ce qu'il a fait dans ce pays ? Pourquoi il est détenu dans ce pays ? (...) J'en ai rien à foutre de ce que vous pensez", avait-il alors vociféré, cigare à la main et lunettes de soleil sur le nez, pointant son index vers la caméra.

Un coup de sang pour lequel Dennis Rodman, porte-étendard de la "diplomatie du basket", a finalement fait un mea culpa. "Je veux d'abord m'excuser auprès de la famille de Kenneth Bae, explique-t-il, après les déclarations indignées de celle-ci. J'ai embarrassé pas mal de gens. (...) Je suis tout à fait désolé. Je devrais éviter les déclarations politiques. Je suis franchement désolé." Pour sa défense, il a affirmé dans un communiqué que sa journée avait été "très stressante" avec le départ de certains joueurs de son équipe "sous la pression" de leur famille et surtout... qu'il avait bu. "Ce n'est pas une excuse mais quand l'interview s'est produite, j'étais en colère", poursuit celui qui est venu en Corée du Sud quatre fois en douze mois. Espérons qu'il est désormais calmé après son petit match pour Kim Jong-Un...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel