Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dennis Rodman : De retour en Corée du Nord, il pète les plombs sur CNN

6 photos
Lancer le diaporama

Nouvel épisode mouvementé dans le feuilleton Dennis Rodman en Corée du Nord... Interrogée en duplex par la chaîne CNN mardi, à l'occasion de sa venue à Pyongyang pour y disputer un match amical, l'ancienne star de la NBA s'est violemment emportée contre le journaliste Chris Cuomo. Un échange assez surréaliste dont les images font déjà le tour du monde...

Il ne faut pas vraiment chatouiller Dennis Rodman sur son amitié avec Kim Jong-Un et ses relations controversées avec la Corée du Nord... Chris Cuomo en a fait l'amère expérience en posant une question sur le sort de Kenneth Bae, un Américain arrêté en Corée du Nord et condamné à quinze ans de camp de travail pour avoir voulu renverser le régime. Ce qui a eu le don d'agacer l'ex-star des Chicago Bulls qui, cigare à la main et lunettes de soleil sur le nez, a violemment répondu au journaliste, pointant son index vers la caméra et sous-entendant d'abord que son compatriote était coupable de quelque chose. "Kenneth Bae a fait un truc. Si vous saviez ce que Kenneth Bae a fait. (...) Vous savez ce qu'il a fait dans ce pays ? Pourquoi il est détenu dans ce pays ? J'adorerais en parler", vocifère-t-il ensuite avant de se montrer carrément grossier. "J'en ai rien à foutre de ce que vous pensez", lance-t-il sous le regard stupéfait et gêné des ex-joueurs NBA venus l'accompagner dans cette aventure.

L'un d'eux, Charles D. Smith, tente même à plusieurs reprises de lui couper la parole, ce que refuse Dennis Rodman, qui se lance dans un monologue difficilement compréhensible. "Vous avez 10 mecs ici, 10 mecs ici, ils ont quitté leur famille, ils ont laissé leurs p***** de famille pour aider ce pays", lâche-t-il, visiblement convaincu que leur venue sera utile à la Corée du Nord et au monde entier, même si le gouvernement américain a évidemment assuré n'y être pour rien. Charles D. Smith a toutefois tenu à nuancer les propos de l'ancien des Detroit Pistons et ex de Carmen Electra, en déclarant qu'il ne fallait pas prendre ce qu'il disait au pied de la lettre lorsqu'il parlait de Kim Jong-Un comme de son "ami" et qu'il n'était pas un "politicien", comme le raconte LeMonde.fr.

À 52 ans, Dennis Rodman est venu en Corée du Nord pour disputer un match de basket avec son équipe constituée de vétérans de la NBA (Vin Baker, Clifford Robinson, Doug Christie, Charles D. Smith ou encore Craig Hodges) contre l'équipe nationale nord-coréenne mercredi 8 janvier, jour supposé des 31 ans de son "ami" Kim Jong-Un, grand passionné de basket et notamment des Chicago Bulls de la grande époque. L'ancien rebondeur fantasque a déjà fait quatre voyages dans le pays ermite, sponsorisés notamment par la compagnie de paris en ligne Paddy Power. Et visiblement, ce ne sera pas le dernier...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel