Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Diego Maradona à Montpellier : Le sulfureux argentin en France dès lundi ?

Et si Diego Armando Maradona débarquait en France la saison prochaine pour entraîner Montpellier, champion de France en titre ? L'idée agite le petit monde du ballon rond depuis plusieurs jours déjà, et les choses semblent s'accélérer puisque Louis Nicollin, le boss du club héraultais serait en passe de rencontrer la star Argentine...

Une piste sérieuse

Alors peut-on accorder un certain crédit à cette rumeur ? Est-il possible que le mythique numéro 10 argentin, idole de tout un peuple, icône napolitaine et meilleur joueur de l'histoire au même titre que Pelé puisse entraîner à Montpellier ? Tout est parti d'une déclaration en forme de boutade de Loulou Nicollin sur RMC, qui disait "avoir envie de faire venir Diego Maradona" pour remplacer son entraîneur René Girard, annoncé partant. Et visiblement, l'annonce n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd puisque le Pibe de Oro aurait déclaré être intéressé par le poste...

"Ce matin (mardi matin, ndlr), Maradona nous a dit qu'il était d'accord pour discuter avec Montpellier d'une éventuelle proposition à la durée et l'envie du club. Nous allons indiquer au club par fax dans l'après-midi qu'il est OK pour entamer des négociations. Comme le PSG a Beckham, pourquoi Montpellier n'aurait-il pas un entraîneur avec un tel calibre et une telle image ?", a expliqué Youssef Haijoub qui dit gérer les droit d'image de Maradona en France pour le compte de Sport Global Management, assurant que le dossier était 100% sérieux et être en contact avec son entourage. Louis Nicollin a dit pour sa part qu'il allait discuter avec la star argentine, sans pour autant se faire d'illusions. "Si on peut parler, je ne vais pas m'en priver, a-t-il expliqué dans les colonnes de L'Équipe. Je suis prêt à aller le voir à Dubaï ou ailleurs. Mais s'il veut 100 000 euros par mois, on s'arrêtera là, je ne suis pas complètement fada quand même. Franchement, je n'y crois pas, il ne doit pas être dans nos moyens."

Démentis depuis le Golfe

D'autant plus que du côté de Dubaï, le son de cloche est bien différent. Diego Maradona est en effet toujours sous contrat avec Dubaï Sport Council, qui le paie 12 millions de dollars par an pour être l'ambassadeur du sport de l'émirat, comme il l'a fait lors du dernier Open de Dubaï en apparaissant à côté des stars de la balle jaune. "Maradona est sous contrat avec le Dubaï Sport Council qui est un organisme national, dont il est l'ambassadeur à travers le monde, organisme présidé par Swaidan Al Nadoodah (...) J'ai eu le président et Diego à ce sujet. Il n'y a pas eu de contact (...) Il n'est absolument pas intéressé pour entraîner un club de Ligue 1", a ainsi déclaré Younes Bouklit, conseiller de Swaidan Al Naboodah, président de Dubaï Sport Council et d'Al Wasl, dont Diego fut l'éphémère entraîneur avant de se faire remercier.

Des propos qui n'ont pas pour autant fait vaciller le sulfureux président montpellierain : "On n'a pas dit ça, comme ça, pour s'amuser, hein ! C'est directement Maradona qui est rentré en contact avec nous par l'intermédiaire de quelqu'un que je connais bien et dont je n'ai pas envie de dévoiler le nom. Point barre. Maintenant, si le président du club de là-bas dit que ce n'est pas vrai, tant pis. Ou tant mieux. Je m'en fous."

Maradona dès lundi ?

Toujours est-il que selon lui, l'affaire pourrait se dénouer dès lundi, comme il l'a confié à l'AFP : "Ça devrait se débloquer lundi. Je pense qu'il va venir avec son impresario à Montpellier, pour un premier contact. Ce n'est pas encore sûr à 100%. Je me méfie avec tous ces imprésarios. Il y en a au moins dix ! J'ai donné jusqu'à lundi pour avoir quelqu'un de fiable."

Au-delà de l'attrait médiatique indéniable de l'arrivée de Diego Maradona à Montpellier, le choix serait-il judicieux ? En d'autres termes, le joueur, aussi génial fut-il, possède-t-il les qualités pour réussir en tant qu'entraîneur. Ses seules expériences se limitent à un passage mitigé à la tête de la sélection argentine (il a été évincé à la fin du Mondial sud-africain en 2010 après une défaite en quart de finale face à l'Allemagne, 0-4), et un éphémère passage à la tête d'Al-Wasl, aux Émirats arabes unis, avant d'être licencié à l'été 2012, faute de résultats (huitième sur douze en championnat)...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Luca Zidane relève le défi du "#StayAtHomeChallenge" en Espagne le 16 mars 2020.
Enzo Zidane relève le défi du "#StayAtHomeChallenge" en Espagne le 16 mars 2020.
Maria Pogba a publié une vidéo de son mari Paul Pogba à l'hôpital, partageant un gros câlin avec leur fils le 8 janvier 2020.
Adil Rami partage des vidéos de ses enfants Zayn et Madi (octobre 2019).
Vitaa, son mari Hicham et ses enfants dans les tribunes du match de Ligue 1 PSG/ Montpellier au Parc des Princes à Paris le 1 février 2020.
Lionel Messi a reçu son 6e Ballon d'or lors de la cérémonie organisée le 2 décembre 2019 au théâtre du Châtelet, à Paris. Ses deux fils Thiago et Mateo ont été vus en train de se chamailler.
Adil Rami accusé de faire le salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée, répond dans une vidéo publiée sur Instagram le 17 octobre 2019.
Brigitte Macron et Didier Deschamps après leur intervention en direct dans le JT de 13 heures de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 le 8 janvier 2020.
Vitaa, son mari Hicham et ses enfants dans les tribunes du match de Ligue 1 PSG/ Montpellier au Parc des Princes à Paris le 1 février 2020.
Vitaa, son mari Hicham et ses enfants dans les tribunes du match de Ligue 1 PSG/ Montpellier au Parc des Princes à Paris le 1 février 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel