Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dropped : L'hommage rendu par Koh-Lanta aux victimes du drame...

8 photos
Lancer le diaporama

Forcément bouleversée par l'accident d'hélicoptères survenu le mois dernier sur le tournage de Dropped, émission également produite par la société ALP, Koh-Lanta a tenu à rendre hommage aux victimes de ce drame humain.

En préambule du premier épisode de cette nouvelle saison inédite de Koh-Lanta, une vidéo d'une minute environ à la mémoire des disparus sur le tournage de Dropped a été diffusée. Sur une douce mélodie de piano, on peut lire : "A nos compagnons d'aventure tragiquement disparus...", suivi des noms et photos des membres de l'équipe technique décédés dans cet accident qui, avant de périr, avaient justement travaillé sur cette nouvelle saison de Koh-Lanta.

Les photos d'Edouard Gilles (ingénieur du son) alias "Doudou", Brice Guilbert (caméraman), Volodia Guinard (journaliste), Lucie Mei-Dalby (journaliste) et Laurent Sbasnik (caméraman) se succèdent alors, avant un hommage rendu aux sportifs qui ont également perdu la vie dans ce double crash survenu à Villa Castelli en Argentine : Camille Muffat, Alexis Vastine et Florence Arthaud. N'oublions pas Juan-Carlos Castillo et Ricardo Abate, les pilotes des deux hélicoptères.

Cet hommage n'a pas fait que des heureux... Interviewée par Le Parisien-Aujourd'hui en France ce vendredi 24 avril, Bénédicte Mei, maman de Lucie Mei-Dalby, voit là une opération de communication. "On ne m'a pas demandé mon avis. Je comprends le principe, mais je déplore la forme : des photos qui défilent devant un écran noir, sans aucun commentaire. C'est une manière très américaine de présenter les choses : on nous montre des gens souriants pendant une minute trente, et puis voilà, 'the show must go on'. (...) A aucun moment, la production n'a prévu de mentionner l'existence d'une enquête en cours, transformant cet hommage en simple opération de communication. On continue de nous présenter tout cela comme un jeu, un divertissement qui a mal tourné, alors qu'il s'agit d'une industrie commerciale basée sur la mise en danger des participants", s'indigne-t-elle.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel