Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dropped - Louis Bodin, son duplex après le drame : "Je le regrette infiniment"

11 photos
Lancer le diaporama
Neuf mois après le drame qui a causé la mort à 10 personnes, Louis Bodin exprime des regrets et donne des nouvelles de son état psychologique.

Dans la nuit du 9 au 10 mars, sur le tournage du jeu télévisé Dropped (TF1), deux hélicoptères sont entrés en collision, causant la mort de nos grands sportifs - Florence Arthaud (57 ans), de la nageuse Camille Muffat (25 ans) et du boxeur Alexis Vastine (28 ans) - mais aussi de Laurent Sbasnik, Lucie Mei-Dalby, Volodia Guinard, Brice Guilbert et Edouard Gilles, membres des équipes d'Adventure Line Productions, et de Juan Carlos Eduardo et Roberto Carlos Abate, les deux pilotes argentins qui se trouvaient aux commandes des appareils.

Je ne voulais pas le faire

Le 10 mars au soir, Louis Bodin, présentateur du programme, réalisait un duplex en direct pour le journal du TF1, sur les lieux de l'accident. Des images qui ont provoqué un véritable tollé. Après les excuses de TF1 exprimées dès le lendemain et les regrets de l'animateur, neuf mois après le drame, ce dernier continue de déplorer ce moment. Interrogé par Non Stop People, le monsieur météo de TF1 a déclaré : "Ce duplex je ne voulais pas le faire. Je l'ai fait parce que je travaille pour TF1 et j'étais, en plus, probablement en état de choc. J'ai fait ça parce que ma rédaction voulait que je le fasse. Parce que le réflexe de journaliste à un moment était là, mais c'est quelque chose que je regrette infiniment c'est certain."

Il y a un avant et un après Dropped

L'animateur qui sort le livre Quand la météo fait l'histoire (Editions Albin Michel), est ensuite revenu sur ses longs mois de reconstruction. "Quand on a vécu ça il y a un avant et un après. Comment se reconstruire ? Il faut du temps, avoir le soutien d'un psychologue. Moi c'est ce que j'ai eu pendant très longtemps. Là, j'ai commencé à quitter un peu ça, ça va mieux", explique-t-il. Ce qui ne l'empêche pas de penser quotidiennement aux défunts. "Je me demande très souvent si je suis bien digne des valeurs des camarades qui étaient avec moi, que ce soit des sportifs comme de l'équipe technique. Mon rôle aujourd'hui c'est d'être à la hauteur et d'être digne de ce qu'ils nous ont laissé et de la confiance qu'ils m'accordaient", ajoute-t-il.

Les Guignols ont franchi la limite

Toujours concernant le drame de Dropped, Louis Bodin a également évoqué le sketch des Guignols de l'Info sur Canal+. Pour rappel, Le 10 mars, le faux JT a traité avec second degrés le drame en mettant en scène François Hollande, Philippe Candeloro ou encore Denis Brogniart. Un sketch qui a beaucoup irrité Louis Bodin. "Je pense qu'il l'ont franchie avec moi, et d'autres, la limite (...) Dans ces moments-là, ce n'est pas vous à qui vous pensez. Vous vous dites, attendez, je côtoyais les familles, on était ensemble, on essayait de s'en sortir. C'était très compliqué quand je pensais à eux, à ces personnes disparues. C'était très compliqué de trouver la limite. Moi, je pense que sur ce coup-là ils l'avaient franchie", a-t-il déclaré.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel