Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Elisabeth de Belgique armée et en treillis : formation de choc pour la princesse

Elisabeth de Belgique armée et en treillis : formation de choc pour la princesse
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
La princesse Elisabeth de Belgique au camp d'initiation militaire à Elsenborn, en Belgique, le 14 septembre 2020.
23 photos
Lancer le diaporama
La princesse Elisabeth de Belgique au camp d'initiation militaire à Elsenborn, en Belgique, le 14 septembre 2020.
Au terme du règne de son père le roi Philippe, Elisabeth est destinée à devenir la première reine souveraine de Belgique et donc, la cheffe des armées. À 18 ans, son bac en poche, la jeune princesse vient de commencer sa formation militaire.

Fini les boucles d'oreilles dorées, les robes fleuries et les jolis bandeaux, place au treillis et à l'imprimé camouflage ! Le 2 septembre 2020, Elisabeth de Belgique a fait sa rentrée au camp d'entraînement militaire d'Elsenborn, dans l'Est du pays. La princesse héritière de 18 ans y entame son année de formation à l'École royale militaire avec un stage d'initiation à la vie militaire de deux fois deux semaines. La duchesse de Brabant honore ainsi une tradition de la famille royale belge qui remonte à 1984.

Lever à 5h du matin, salut au drapeau et séance de gym de bon matin, atelier lecture de cartes, techniques de camouflage et pratique du tir : la fille aînée du roi Philippe de Belgique et de son épouse la reine Mathilde a radicalement changé de vie en l'espace de quelques jours. Selon les informations de Soir Mag, publiées le 15 septembre, Elisabeth "s'est rapidement intégrée au sein de sa promotion et s'est fait des amis" : "Elle souffre comme les autres, mais elle prend aussi du plaisir à accomplir certains de ces exercices très physiques. En particulier la course de fond. Les exercices de force sont évidemment plus difficiles à relever vu sa constitution plutôt frêle, mais elle s'applique."

Le 25 septembre prochain, lors d'une cérémonie à l'École royale militaire, la princesse et ses courageux camarades se verront remettre un béret bleu marquant la réussite de leur initiation. Le roi Philippe fera-t-il la surprise de venir remettre son béret à sa fille ? La grande soeur de la princesse Éléonore et des princes Gabriel et Emmanuel entamera ensuite son année d'études en Sciences sociales et militaires. Une formation d'autant plus utile qu'Elisabeth est destinée à devenir la cheffe des armées à l'issue du règne de son père Philippe. Elle sera la première reine souveraine de Belgique.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image