Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Emmanuel Macron à Londres : retrouvailles avec le prince Charles et Camilla

Emmanuel Macron à Londres : retrouvailles avec le prince Charles et Camilla
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Le prince Charles, prince de Galles, et Camilla Parker Bowles, duchesse de Cornouailles accueillent le président de la République française Emmanuel Macron dans la maison royale Clarence House, pour la commémoration du 80ème anniversaire de l'appel du 18 juin du général de Gaulle à Londres, Royaume Uni, le 18 juin 2010.
16 photos
Lancer le diaporama
Le prince Charles, prince de Galles, et Camilla Parker Bowles, duchesse de Cornouailles accueillent le président de la République française Emmanuel Macron dans la maison royale Clarence House, pour la commémoration du 80ème anniversaire de l'appel du 18 juin du général de Gaulle à Londres, Royaume Uni, le 18 juin 2010.
A l'occasion du 80e anniversaire de l'appel du 18 juin de Charles de Gaulle, Emmanuel Macron s'est rendu à Londres ce mercredi. Son premier voyage à l'étranger depuis plus de trois mois. Le président français y a notamment retrouvé le prince Charles et son épouse Camilla chez eux, à Clarence House.

Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, Emmanuel Macron a effectué un déplacement à l'étranger : le 18 juin 2020, dans le cadre des commémorations de l'appel du Général de Gaulle du 18 juin 1940, le président de la république s'est envolé pour Londres pour rendre hommage à la ville qui fut la capitale de la France Libre. Comme l'a précisé l'AFP, ce voyage a été possible car l'obligation de quarantaine pour les visiteurs étrangers exempte les visites diplomatiques.

Le dernier déplacement à l'étranger d'Emmanuel Macron remontait au 27 février et sa visite à Naples pour un sommet italo-français. Mercredi dans la capitale britannique, il a été accueilli sous la pluie par le prince Charles et son épouse Camilla devant leur demeure officielle de Clarence House. Le président doit notamment remettre la Légion d'honneur à la ville de Londres, où, en 1940, au lendemain de son arrivée, de Gaulle y avait appelé les militaires, ingénieurs et ouvriers français à le rejoindre pour poursuivre la lutte contre l'Allemagne nazie.

Emmanuel Macron doit achever sa visite par un entretien avec le Premier ministre Boris Johnson. Cette visite intervient alors que Londres et Bruxelles essaient de débloquer les négociations d'un accord sur la relation post-Brexit entre le Royaume-Uni et l'Union européenne après le 31 décembre.

Une première cérémonie de grande ampleur

Plus tôt ce mercredi, à Paris, le président français s'est rendu - sans Brigitte, en pleine convalescence - au Musée de la Libération aux Invalides, où il s'est entretenu avec Hubert Germain, 99 ans, l'un des quatre derniers Compagnons de la Libération. "Nous nous devons d'être inspirés par cette force d'âme. Même quand l'amour de la patrie semble s'étioler, (...) l'exemple du général doit inspirer les jeunes générations. Ne cédez pas au désarroi et au doute. Les braises, on peut les ranimer et qu'elles flambent à nouveau", a dit le chef de l'État à l'ancien résistant en fauteuil roulant.

Le président a ensuite assisté à la traditionnelle cérémonie au mémorial du Mont Valérien, principal lieu d'exécution de résistants et d'otages pendant la Seconde guerre mondiale. La patrouille de France et les Red Arrows de la Royal Air Force ont survolé le site, puis la statue de Winston Churchill devant le Petit Palais. Avec lui étaient présents le Premier ministre Édouard Philippe et plusieurs membres du gouvernement, les présidents de l'Assemblée et du Sénat, ainsi que l'ex-chef de l'État Nicolas Sarkozy et la maire de Paris Anne Hidalgo. C'est la première fois depuis la crise du coronavirus que se déroule une cérémonie militaire de grande ampleur, en présence de nombreuses personnalités qui ont ensuite échangé informellement, même si le public n'a pas été autorisé.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image