Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Emmanuel Macron cible d'un jet de tomates : Grosses tensions sur le marché de Cergy

Emmanuel Macron cible d'un jet de tomates : Grosses tensions sur le marché de Cergy
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
Ce 27 avril 2022, le président de la République Emmanuel Macron a voulu aller au contact des habitants de la ville de Cergy en Ile-de-France. Un déplacement sous protection mais également sous tensions : le chef de l'Etat a été visé par des tomates, entre deux bousculades.

Fraîchement réélu président de la République, Emmanuel Macron a décidé d'aller ce 27 avril 2022 sur le marché de Cergy à la rencontre des Français. Cependant, lors de ce passage où la foule était immense et compacte, le chef de l'Etat a été la cible de jets de tomates. Un moment filmé par BFMTV.

Grâce à son service de protection qui avait la mission délicate de le protéger dans un cadre tendu, il n'a pas été directement touché par les tomates. En effet, un parapluie ouvert rapidement au-dessus de lui a permis de limiter les dégâts. Sans faillir, l'époux de Brigitte Macron a continué de déambuler dans les allées du marché de la préfecture du Val-d'Oise. Une visite que l'Élysée n'a annoncé que ce mercredi matin.

Plus que jamais conscient des résultats du vote où le taux d'abstention a atteint 28% et son adversaire d'extrême droite Marine Le Pen, Emmanuel Macron n'a pas hésité à aller au contact dès le début de son nouveau mandat, comme à son habitude. Des déplacements qui peuvent se passer sans encombre, parfois avec des actes dangereux comme se fût le cas à Lyon en septembre 2021. L'agressivité dont il a fait l'objet en ce mercredi en Ile-de-France laisse pantois quant à l'importance de son statut politique. Malgré la tension palpable, les bousculades, le dirigeant français n'a lui pas hésité à poursuivre son déplacement, réclamant du calme et du respect.

Lors de son discours sur le Champ-de-Mars après les résultats du second tour le 24 avril, il avait déclaré : "Ce jour du 24 avril 2022, une majorité d'entre vous a choisi de me faire confiance pour les 5 années à venir. (...) Ce vote m'oblige" a-t-il continué, s'adressant à ceux qui ont voté pour lui, comme ceux qui se sont abstenus - 17 millions de personnes environ - et ceux qui ont choisi Marine Le Pen. "Leur colère doit trouver une réponse. C'est ma responsabilité et celle de ceux qui m'entourent", a ajouté le président de la République réélu, prêt pour "cinq années de mieux". Sur le terrain face aux Françaises et aux Français, il assure sa mission malgré les comportements choquants de certains.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image