Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Fabrice Luchini à coeur ouvert sur l'argent : "Je gagne très bien ma vie"

Pas de langue de bois avec le grand comédien.

S'entretenir avec Fabrice Luchini, c'est l'assurance de réfléchir de manière passionnée et réjouissante sur le monde qui nous entoure, que ce soient les textes de Péguy comme les Ch'tis de W9. Ses remarques sont pétries d'humour et de lucidité, accompagnées du verbe "luchiniesque" bien connu. On l'a vu déchaîné aux Globes de Cristal à la fin du mois de janvier, n'ayant pas peur des mots pour décrire une soirée "hallucinante". Le ton est différent pour Le Figaro, mais son discours est toujours aussi empreint d'enthousiasme, comme lorsqu'il parle à coeur ouvert de sa famille par exemple.

Je suis allergique à l'avarice.

Dans son spectacle Des écrivains parlent d'argent au théâtre Montparnasse, Fabrice Luchini parle donc capital. Le sien et celui de son père : "Je gagne très bien ma vie. J'ai certainement dû être très inquiet jusqu'à 35 ans. Pas tellement généreux. Je viens d'un milieu où le soir, mon père terminait ses quinze heures de travail en comptant la caisse. (...) Je ne suis pas du tout né dans une famille de professeurs qui voteraient à gauche et qui trouveraient que l'argent est sale", confie-t-il dans Le Figaro.

C'est avec tendresse et franchise qu'il poursuivra la description du rapport de son père avec son entourage : "J'aimais énormément mon père, il avait tous les droits, mais aujourd'hui, je suis allergique à l'avarice. Il ne voyait personne. Il n'avait aucun ami. Une fois, je lui montre deux personnes dans la rue et je lui dis : 'Evidemment, vous ne vous invitez pas, mais tu leur parles au square, quand même ?' Il me répond : 'Oh oui, c'est les seuls', et arrive cette phrase : 'Ils sont aussi cons que nous.' Un silence. Il poursuit : 'Ou disons qu'on est aussi cons qu'eux.' C'est du Schopenhauer."

Comment voulez-vous croire à la société ?

Son regard sur le monde qui l'entoure est sans concession : "Notre société est absurde. L'Amérique a fait gagner un président simplement parce qu'il a fait le buzz sur une coupe de cheveux. Moi, en tant que coiffeur, la présence de Trump, avec sa mèche, ses cheveux qu'il a piqués à des singes en voie d'extinction, cela me pétrifie. Comment voulez-vous croire à la société ? (...) Mais ce serait trop simple si le camp du bien, c'était Bruno Dumont [qui l'a dirigé dans Ma Loute], et le camp du mal, 'Les Ch'tis dans la jet set'. Tout cela est une énigme et tout cela me dépasse. Je me contente d'aller dans un minuscule théâtre de 70 places pour dire du Charles Péguy, au magnifique Théâtre du Montparnasse pour dire Le Bateau ivre." Sur scène, il fait salle comble : "Pourquoi les gens adhèrent-ils ? C'est un mystère. (...) Le miracle, c'est de faire un spectacle qui a de la drôlerie sans céder au fascisme de l'obligation du divertissement."

Fabrice Luchini dans Des écrivains parlent d'argent, au théâtre des Déchargeurs et dans Poésie?, au théâtre du Montparnasse

Affiche du spectacle Des écrivains parlent d'argent, avec Fabrice Luchini, au théâtre des Déchargeurs
Affiche du spectacle Des écrivains parlent d'argent, avec Fabrice Luchini, au théâtre des Déchargeurs
Poésie ? Un spectacle de Fabrice Luchini, au théâtre du Montparnasse
Poésie ? Un spectacle de Fabrice Luchini, au théâtre du Montparnasse
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Nabilla insultée et menacée sur les réseaux, elle met en garde : "Il va y avoir du changement !"
Nabilla insultée et menacée sur les réseaux, elle met en garde : "Il va y avoir du changement !"
Les recherches Google sordides de Christian Quesada dévoilées dans "Touche pas à mon poste"
Les recherches Google sordides de Christian Quesada dévoilées dans "Touche pas à mon poste"
Cinzia et Rose-Marie (Pékin Express 2021) blessées : révélations sur leurs "gros bobos"
Cinzia et Rose-Marie (Pékin Express 2021) blessées : révélations sur leurs "gros bobos"
Aurélie Pons (Ici tout commence) prête pour avoir un enfant : son appel du pied à son chéri Carlos
Aurélie Pons (Ici tout commence) prête pour avoir un enfant : son appel du pied à son chéri Carlos
Emilie Dequenne sacrée devant son mari, Nicolas Maury récompensé.. le Festival de Cabourg ferme ses portes
Emilie Dequenne sacrée devant son mari, Nicolas Maury récompensé.. le Festival de Cabourg ferme ses portes
Benjamin Pavard : Rachel Legrain-Trapani a très mal vécu la fin de leur histoire d'amour
Benjamin Pavard : Rachel Legrain-Trapani a très mal vécu la fin de leur histoire d'amour
Vanessa Demouy, ses retrouvailles avec son fils Solal : photo complice et grande ressemblance
Vanessa Demouy, ses retrouvailles avec son fils Solal : photo complice et grande ressemblance
Lorie Pester dans Demain nous appartient : elle dévoile la date de son retour
Lorie Pester dans Demain nous appartient : elle dévoile la date de son retour
Mort de Florence Arthaud dans Dropped : sa fille Marie raconte comment elle a appris le décès de sa mère
Mort de Florence Arthaud dans Dropped : sa fille Marie raconte comment elle a appris le décès de sa mère
Brigitte Macron au G7 : les premières dames de sortie dans un cadre de rêve
Brigitte Macron au G7 : les premières dames de sortie dans un cadre de rêve
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image