Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Federica Pellegrini et Philippe Lucas se séparent : divorce à l'amiable ?

Lors des Mondiaux de Shanghai du 24 au 31 juillet 2011, Federica Pellegrini est parvenue à conserver ses titres mondiaux sur 200 et 400 m nage libre, sous la houlette de Philippe Lucas. Pourtant, leur collaboration n'ira pas plus loin.
11 photos
Lancer le diaporama
Lors des Mondiaux de Shanghai du 24 au 31 juillet 2011, Federica Pellegrini est parvenue à conserver ses titres mondiaux sur 200 et 400 m nage libre, sous la houlette de Philippe Lucas. Pourtant, leur collaboration n'ira pas plus loin.

Tout ça pour ça... Six mois à peine après avoir entamé une collaboration qui se voulait acharnée et tournée vers les Jeux Olympiques de Londres 2012, Philippe Lucas et Federica Pellegrini se séparent, quelques jours après que la nageuse vénitienne, visiblement frappée du mal de pays après six mois passés à Paris, a conservé sans trembler ses couronnes mondiales sur 200m et 400 m nage libre à Shanghai.

Philippe Lucas a-t-il grillé sa dernière cartouche, en rompant avec l'Italienne qui vient de fêter son 23e anniversaire ? Fin juillet, en conférence de presse à Shanghai après la double victoire de sa protégée, celui qui avait atteint le sommet de son art avec Laure Manaudou et affichait sa volonté de récidiver déclarait : "Je ne suis pas meilleur qu'un autre. Quand tu as Zidane dans ton équipe, c'est plus facile de gagner la Coupe du monde qu'avec un joueur aux deux pieds gauches. J'ai eu Laure, qui était une jeune nageuse. J'ai eu Camélia, qui était déjà championne olympique (du 200 mètres nage libre, en 2004). Maintenant, j'ai Federica, et c'est une autre histoire. Ce n'est pas facile de durer dans la vie. J'ai eu de la chance d'avoir ces trois nageuses. Mais peut-être que Federica est la dernière." Fifi sentait-il déjà alors le vent tourner ? "Je vais finir la semaine et on verra", se bornait-il à déclarer à la fin des Mondiaux de Shanghai.

"J'ai joué le jeu. S'il ne peut pas venir, il peut me le dire, c'est un adulte."

C'est tout vu : le partenariat entamé en février dernier et pour lequel Federica Pellegrini était venue s'installer à Paris avec son fiancé Luca Marin, s'entraînant à la piscine de la Croix-Catelan sous la direction de Philippe Lucas, est révolu. Dans une ambiance pesante, de surcroît. La principale intéressée l'a confirmé vendredi, jour de ses 23 ans, lors d'une compétition se déroulant les 4 et 5 août à Ostie, près de Rome, na cachant pas son désarroi et laissant entendre que son désir de revenir s'entraîner à Verone aurait sonné le glas de sa collaboration avec le coach français : "Je suis triste de la manière dont cela s'est terminé. Il ne m'a pas parlé, il a seulement parlé à la Fédération (italienne). Je me souviens des mots qu'il a dits, à moi et à mes parents, lors de notre première rencontre. J'ai joué le jeu, je suis allée à Paris. Le changement ne me fait plus peur. S'il ne peut pas venir à Vérone, il peut me le dire. C'est un adulte."

Ce qui est étonnant, c'est qu'au moment d'entamer leur collaboration, Federica Pellegrini et Philippe Lucas semblaient sur la même longueur d'ondes, puisque la première était prête à venir en France pour s'entraîner en attendant de pouvoir faire son retour en Vénétie avec son coach français une fois les structures du club de Verone aménagées. Ralliant Paris, elle écrivait à ses fans : "Notez bien cette date : mercredi 2 février. Ce sera mon premier jour d'entraînement dans la piscine de 50 mètres, avec Lucas au bord du bassin. Je tiens à préciser que ce n'est qu'un au revoir à Vérone, pas un adieu. C'est une ville que j'aime, et Philippe m'a assuré que si c'est l'environnement idéal pour moi, nous trouverons à Vérone une manière de suivre le programme d'entraînement pour les Mondiaux de Shanghai et les JO de Londres. Le président Barelli en est conscient et m'a rassuré quant à sa ferme intention de tout organiser. C'est pour cette raison d'ailleurs que la conférence de presse officielle aura lieu au Centre fédéral de Vérone."

"Merci Philippe!!!" Et après ?

Plus étonnant encore, le blog habituellement si actif de la nageuse transalpine, qui affirme que les deux parties vont devoir au moins se parler au téléphone pour tourner la page, est resté longtemps muet. Ce lundi, Federica Pellegrini, actuellement chez ses parents à Spinea, l'a ranimé, s'excusant d'avoir été accaparée par les derniers événements - le meeting d'Ostie, son emménagement à Vérone ("sa maison, son rêve") et la fin de son histoire avec Philippe Lucas. Cette fois, elle se montre beaucoup plus positive.

"Je suis ces jours-ci entre Spinea et Vérone, et vais réfléchir concernant mon futur encadrement technique. Comme je l'ai toujours dit, ma base restera toujorus ma maison, c'est-à-dire Vérone. Partant de là, il y a peu d'options qui s'offrent à moi pour le choix d'un nouvel entraîneur. Mais j'envisagerai la situation avec beaucoup de soin et de lucidité, notamment parce que l'année prochaine sera une année olympique...

J'ai quelques idées qui me trottent dans la tête et je parlerai avec les intéressés dans les prochains jours...

D'abord avec Philippe, afin d'éclaircir les choses laissées en suspens à Shanghai, mais sans le moindre ressentiment. Je sais parfaitement que ce sera un type de changement (de Paris à Vérone) qui aurait été très difficile pour Philippe. Je le remercie parce qu'il a réussi à me permettre de conquérir à nouveau les deux médailles d'or que j'avais décrochées à Rome en 2009. Et nous savons tous que confirmer au fil des ans n'est jamais chose facile, surtout avec ce qui s'est passé ces deux dernières années dans ma vie [elle fait notamment allusion au décès, des suites d'une opération du coeur, de son ex-entraîneur, Alberto Castagnetti, en octobre 2009, NDLR].

MERCI PHILIPPE!!!

Concernant les autres noms, je laisse encore un peu de suspense parce que je préfère parler avec eux d'abord..."

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Ophélie, candidate des "Reines du shopping" sur M6.
Ophélie, candidate des "Reines du shopping" sur M6.
Vincent et Pascale de "L'amour est dans le pré" plus en couple, M6
Vincent et Pascale de "L'amour est dans le pré" plus en couple, M6
Question polémique posée dans les "12 Coups de midi" sur les Réunionnais, sur TF1
Question polémique posée dans les "12 Coups de midi" sur les Réunionnais, sur TF1
Emma, candidate de "Mariés au premier regard" saison 2 sur M6, annonce sa rupture avec Laurent sur Instagram.
Emma, candidate de "Mariés au premier regard" saison 2 sur M6, annonce sa rupture avec Laurent sur Instagram.
Rapprochement entre Mathieu et Alexandre dans "L'amour est dans le pré", sur M6
Rapprochement entre Mathieu et Alexandre dans "L'amour est dans le pré", sur M6
Fifi dans "L'amour vu du pré" sur M6 avec sa compagne Murielle
Fifi dans "L'amour vu du pré" sur M6 avec sa compagne Murielle
Jean-Claude de "L'amour est dans le pré" fait son choix
Jean-Claude de "L'amour est dans le pré" fait son choix
Premier bisou pour Jérôme et Lucie dans "L'amour est dans le pré" sur M6
Premier bisou pour Jérôme et Lucie dans "L'amour est dans le pré" sur M6
Eric de "L'amour est dans le pré" face à Karine Le Marchand, sur M6
Eric de "L'amour est dans le pré" face à Karine Le Marchand, sur M6
Nicolas Bedos, invité dans l'émission "Quotidien" sur TMC.
Nicolas Bedos, invité dans l'émission "Quotidien" sur TMC.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image