Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Fifty Shades of Grey : Fâchée, Sam Taylor-Johnson claque la porte !

Réactualisation :

C'est officiel ! Selon Variety, Sam Taylor-Johnson, réalisatrice de Fifty Shades of Grey, ne dirigera pas la suite, Fifty Shades Darker, prévue pour début 2017. Fâchée avec l'auteur des romans, E. L. James, la Britannique est restée professionnelle et humble au moment d'annoncer sa décision : "Réaliser Cinquante Nuances de Grey a été une aventure intense et incroyable, et j'en serai toujours reconnaissante à Universal que je remercie pour cela. J'ai noué des liens profonds avec le cast, les producteurs et l'équipe, notamment avec Dakota et Jamie. Et même si je ne reviendrai pas réaliser la suite, je souhaite tout le succès possible à la personne qui acceptera le challenge des films 2 et 3." Reste à savoir si la major confiera à E. L. James les rênes du scénario de Cinquante nuances plus sombres, l'écrivain voulant "contrôler" cette suite attendue.

Le 17 février 2015, nous écrivions :

Derrière les sourires sur le tapis rouge, une grosse guéguerre est en train de mal tourner. Selon plusieurs médias, la réalisatrice Sam Taylor-Johnson et l'auteure de la trilogie Fifty Shades, E. L. James ne s'entendent plus. Contrainte de collaborer avec l'écrivaine à qui l'on doit le best-seller érotico-sulfureux Cinquante nuances de Grey, sur l'adaptation cinématographique du roman-phénomène, Sam Taylor-Johnson n'aurait pas du tout apprécié cette expérience. Au fil des interviews, la réalisatrice britannique a laissé entendre que sa collaboration avait été complexe, jusqu'à cracher le morceau tout récemment. À l'heure où les observateurs se posaient des questions sur l'alchimie et l'ambiance entre Jamie Dornan et Dakota Johnson, les deux stars à l'écran, cette nouvelle brouille est malvenue.

Interrogée sur le plateau du HuffPost Live, l'épouse d'Aaron Taylor-Johnson a confié qu'E.L. James ne l'avait jamais félicitée pour le film et sa mise en scène, probablement ce qu'il y a de plus réussi. "Cela a été difficile. Et pour de nombreuses raisons", commence-t-elle à expliquer. Elle argue ensuite que comme sur n'importe quel plateau, il y a des tensions. Certes, mais de là à le dire publiquement de la sorte ? "Le fait est qu'Erika et moi avons travaillé en étroite collaboration et je crois que comme sur n'importe quel plateau de tournage, il y a eu des tensions, encore plus quand vous avez deux personnes qui ont des visions fortes, vous vous prenez le bec. Pour le côté créatif, c'est important de pouvoir débattre." Mêmes propos, ou presque, accordée au Hollywood Reporter dans son édition à paraître du 20 février : "Nous avons souvent été au clash mais on se devait de trouver un moyen de travailler pour arriver à une sorte de solution, explique-t-elle. Elle serait la première à vous dire que ça n'a pas été facile. Et ça ne l'a pas été. Mais nous y sommes arrivés. Je crois qu'on l'a toutes deux ressenti [le tournage] comme un processus extrêmement douloureux."

Un film de 120 minutes a fini par sortir en salles et le succès est au rendez-vous. 85 millions de dollars de recettes pour son premier week-end d'exploitation aux Etats-Unis, 13,5 millions de livres côté britannique, 2,1 millions de spectateurs dans les salles françaises... Voilà de quoi masquer le dilemme auquel Universal Pictures va devoir faire face dans les semaines à venir : Sam Taylor-Johnson pourra-t-elle réaliser les deux suites ? Alors qu'on annonçait la mise en chantier de ces deux volets, la réalisatrice de Nowhere Boy semblait être de la partie.

The Sun annonce pourtant aujourd'hui que la cinéaste "se retire" de la trilogie. Un coup de tonnerre, à prendre avec des pincettes, mais qui semble cohérent. Une source de la production citée par le tabloïd anglais raconte ainsi que la présence quotidienne d'E. L. James sur le tournage "a rendu la vie en plateau impossible pour Sam", et que la réalisatrice n'avait plus le contrôle sur ce qui allait être montré dans le film, comme c'est traditionnellement le cas. "Erica mettait littéralement en doute le moindre petit détail. Elle était capable d'avoir le dernier mot sur le cast, les costumes, et c'est crucial, le scénario", commente cette source qui évoque "clash sur clash" entre deux femmes de caractère.

Contacté par le Daily Express, un représentant presse de la cinéaste aurait répondu que les suites n'ont pas été officialisées et qu'il ne commenterait pas plus la rumeur. Universal, de son côté, dit n'avoir "rien annoncé relatif aux suites", bottant ainsi en touche quant à la participation de Sam Taylor-Johnson.

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel