Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Fort Boyard : Mister Boo attaque la production aux Prud'hommes

8 photos
Voir 8 photos
En 2020, Mister Boo a annoncé qu'il ne rempilerait pas pour une nouvelle saison de "Fort Boyard" après sept ans de bons et loyaux services. L'incroyable monsieur muscles du programme n'a apparemment pas quitté ses employeurs en très bons termes. Il poursuit aujourd'hui la production ALP aux Prud'hommes.

C'est une grande page qui s'est tournée en 2020. Cyril-André Chassagnon, l'homme qui incarnait Mister Boo, le célèbre personnage bodybuildé de Fort Boyard, a pris la décision de quitter le programme en marge de la 31e saison. Lors d'une interview accordée à TV Mag, il expliquait souhaiter se consacrer à de nouveaux projets, après avoir consacré sept ans de sa vie à Fort Boyard. Ainsi, il démentait le fait que son départ était lié à sa condamnation l'année précédente, par le tribunal de Valence, à un an de prison avec sursis et à une mise à l'épreuve de cinq ans pour commerce illicite de substances psychotropes. Mais les négociations concernant son départ ne semblent pas avoir été très concluantes.

Et pour cause, Cyril-André Chassagnon a décidé d'attaquer la société de production de Fort Boyard, Adventure Line Productions, aux Prud'hommes. Une audience s'est même d'ores et déjà tenue dans la journée du jeudi 8 avril dernier au conseil des Prud'hommes de Rochefort. Mister Boo a demandé la requalification de ses CDD en CDI mais aussi la somme de 38 000 euros, un montant qui correspond selon lui à son préjudice, ainsi qu'aux heures de tournage effectuées de nuit qui n'auraient pas été majorées.

Son avocat, Me Ludot, s'est exprimé dans les pages de Sud-Ouest pour rappeler que la société ALP était bien consciente des efforts de son employé pour entretenir son physique, à savoir qu'il prenait "des sté­roïdes ana­bo­li­sants". "Qu'on ne vienne pas jouer les vierges ef­fa­rou­chées", a-t-il déclaré. Qui plus est, il a indiqué que Mister Boo préparait toujours son personnage six mois avant le début des tournages de Fort Boyard, "ce qui constitue un lieu salarié-employeur bien plus long que la durée des CDD, et, de fait, un CDI", nous résument nos confrères du Parisien.

De son côté, l'avocat d'ALP a assuré qu'un CDD d'usage traditionnellement utilisé dans l'audiovisuel avait été proposé à Cyril-André Chassagnon. Soit, un contrat "sans engagement de reproposer le rôle l'année suivante". Un verdict sera rendu le 8 juillet prochain.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image