Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

François Hollande: Drogue, sexe, rap... La web-série à succès de son fils Julien

17 photos
Lancer le diaporama
"En passant pécho", la web-série signée par Ken & Ryu, duo parmi lequel figure Julien Hollande, le fils du président - septembre 2014

En pleine tempête depuis la sortie du livre assassin de Valérie Trierweiler, François Hollande ne peut guère compter sur ses fils pour se faire un peu oublier. Après la séparation d'avec Joyce Jonathan de Thomas, c'est le frère cadet de ce dernier, Julien, qui fait parler de lui, pour son travail de réalisateur. Comme l'ont repéré Les Inrockuptibles, le jeune homme connaît en effet un joli succès sur Internet grâce à la web-série humoristique En passant pécho. Son thème ? La vie d'une bande de dealers, plutôt décalée...

Du rap, de la drogue, du sexe, des vannes crues et dans l'air du temps... On est loin du politiquement correct de papa, et c'est tant mieux, pour Julien Hollande. Moitié du duo de réalisateurs Ken & Ryu qui signe En passant pécho, le fils du président et de Ségolène Royal s'illustre dans un univers jeune et urbain pour sa web-série "de schlag", centrée autour d'une bande de dealers. Le générique, signé Set & Match, en dit d'ailleurs beaucoup sur l'ambiance et l'humour du programme : "J'ai plein de coke, et plein de stock de choix différents ; de quoi remettre sur pied François Mitterrand." Une punchline que le papa du jeune réalisateur de 27 ans a dû apprécier...

Si En passant pécho connaît un franc succès sur le web avec plus de 100 000 abonnés sur YouTube en seulement 4 épisodes diffusés, c'est en toute discrétion que Julien Hollande tente de vivre de sa passion avec son collègue rencontré à l'ESRA (Ecole supérieure de réalisation audiovisuelle). La drogue est en tout cas récurrente chez le frère de Clémence (née en 1986 et interne en médecine) et Flora (née en 1992 et étudiante en psychologie), puisque, dans l'un de ses premiers courts métrages, Nuit (2008), une séquence mettait au premier plan un pétard "langoureusement fumé", racontent Les Inrocks. Attention toutefois à ne pas fâcher papa, plutôt opposé à la légalisation du cannabis...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel