Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

François Hollande : Son fils Julien réalisateur d'une série trash !

5 photos
Lancer le diaporama
Le fils du président brille sur la Toile avec une web-série décalée.

Dans la famille Hollande, on connaît mieux Thomas que son petit frère Julien. Pourtant, le fils cadet de François Hollande et Ségolène Royal jouit d'une certaine notoriété sur la Toile. Mais pas sous sa véritable identité.

Julien Hollande est en effet un talentueux réalisateur faisant partie intégrante du duo Ken & Ryu, un tandem à qui l'on doit la web-série à succès En passant pécho. En 2014, une partie de la presse relayait cette révélation selon laquelle le fils Hollande sévissait dans une "bonne grosse série de shlag" – comme le décrit son site officiel – qui met en scène la vie d'une bande de dealers déjantés.

Invitée samedi 25 mars dans Salut Les Terriens pour présenter son film Gangsterdam, Manon Azem a expliqué que ce n'est pas la première fois qu'elle mettait les pieds dans un projet où la drogue était au coeur de la fiction. En effet, la jolie comédienne avait joué dans Bande de Boloss, le plus populaire des épisodes d'En passant pécho (plus de 3,7 millions de vues sur Youtube). A la fin d'un extrait pour le moins trash, Thierry Ardisson a justement rappelé que derrière l'un des réalisateurs se cachait Julien Hollande. "Ah, vous savez ? Ouais c'est vrai... Mais faut pas le dire, d'habitude ! Mais c'est fou parce que je pensais que j'étais la seule à le savoir, fallait pas le dire !", a lâché Manon Azem au côté d'un Kev Adams qui ne semblait pas le savoir non plus.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel