Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Françoise Nyssen : Avant sa mort, son fils lui avait laissé un mot très touchant

Françoise Nyssen : Avant sa mort, son fils lui avait laissé un mot très touchant
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Françoise Nyssen - Arrivées au conseil de défense et au conseil des ministres au palais de l'Elysée à Paris. Le 7 juin 2017 © Giancarlo Gorassini / Bestimage
13 photos
Lancer le diaporama
Françoise Nyssen - Arrivées au conseil de défense et au conseil des ministres au palais de l'Elysée à Paris. Le 7 juin 2017 © Giancarlo Gorassini / Bestimage
La ministre parle avec beaucoup d'émotion et de tendresse de son fils regretté...

Nommée ministre de la Culture en mai dernier, Françoise Nyssen apprend pas à pas son nouveau métier, elle qui a longtemps dirigé la maison d'édition Actes Sud. À 66 ans, elle affronte sans doute son dernier défi professionnel et se dit portée par son fils Antoine, mort en 2012...

Françoise Nyssen a eu la douleur de perdre un enfant, qui était dyslexique et dyspraxique, mais, plutôt que de se laisser abattre, elle est allée de l'avant. Après le suicide de son fils Antoine, lorsqu'il avait 18 ans et était scolarisé à Eagle Hill dans le Massachusetts, elle a ainsi fondé l'école Domaine du possible qui suit de la maternelle au lycée des enfants ne pouvant pas s'épanouir dans un cursus classique. Avant de s'ôter la vie, Antoine avait laissé un mot particulièrement fort à ses parents, que L'Obs dévoile : "Ça me rendra heureux de savoir que vous vous portez bien et que vous faites les choses que vous aimez."

Plusieurs années après, Françoise Nyssen peut se vanter d'avoir suivi les consignes de son fils. "C'est grâce à Antoine que, Jean-Paul [son mari, NDLR] et moi, nous avons eu l'énergie de créer l'école Domaine du possible. C'est grâce à lui que nous avons l'énergie d'avancer. C'est grâce à lui que je suis ici. Antoine m'emmène là où je n'aurais jamais imaginé pouvoir aller", dit-elle. Ce poste de ministre, elle n'en avait même jamais rêvé, elle qui de son propre aveu a "toujours été de gauche tendance écolo" et a demandé au président Macron le temps de la réflexion, comme sa collègue des Sports Laura Flessel, avant d'accepter. "J'ai accepté en lui disant que ce serait péché d'orgueil et indécent de refuser", avoue-t-elle.

L'interview intégrale de Françoise Nyssen est à lire dans L'Obs en kiosques depuis le 15 juin 2017.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image