Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gareth Thomas, star du rugby et gay : "Mes proches vivaient un enfer..."

12 photos
Lancer le diaporama
L'ancien capitaine du XV du poireau avait fait son coming-out en décembre 2009. Peu de choses ont changé depuis cette initiative qu'il raconte dans son autobiographie, Fier.

Ce samedi 17 octobre, Gareth Thomas, ancien capitaine aux 100 sélections du Pays de Galle, officiait en tant que consultant pour le quart de finale de la Coupe du monde opposant le XV du poireau à l'Afrique du Sud. Mais Gareth Thomas est surtout connu pour être l'un des premiers rugbymen à avoir révélé son homosexualité.

Bière et homosexualité

Et c'est là-dessus que joue une pub pour la Guinness, diffusée aux mi-temps des matches de cette Coupe du monde, révèle Le Monde du samedi 17 octobre. On y voit Gareth Thomas, vêtu du maillot du XV gallois, arpenter le Millenium de Cardiff. "Chaque impact, chaque côte fêlée, chaque os brisé, cela n'était rien en comparaison des démons qui me tiraillaient. Au moment le plus sombre, je me suis adressé à mes coéquipiers et leur ai dit que j'étais homosexuel. C'est la chose la plus difficile que j'ai jamais faite", dit-il dans cette courte vidéo.

Dans une autobiographie parue en France en septembre 2015, Fier, le Gallois revient sur son coming-out et les années qui ont suivi, mais également celles qui ont précédé. Notamment cette année de 2007, où il révèle à son épouse depuis quinze ans qu'il préfère les hommes. Tout s'écroule atour de lui. Pourtant, la même année, il décroche la Coupe d'Europe avec le Stade Toulousain et réalise le Grand Chelem lors du tournoi des Six Nations avec le Pays de Galles. Mais c'est dans une piscine, bourré à la vodka et aux médicaments qu'il termine... "Il fallait que je frôle la mort, même seulement en pensée, pour commencer à aller mieux", dira-t-il.

Je voulais un enfant comme un preuve de ma masculinité.

Un bébé aurait pu tout changer, confie-t-il dans son ouvrage, avant de s'expliquer dans les colonnes du Monde : "À l'époque, j'étais très égoïste. Je voulais un enfant comme une preuve de ma masculinité. Si j'en avais eu un, sa vie aurait été plus importante que la mienne. Pour le protéger, je n'aurais pas brisé mon mariage. Combien de temps j'aurais tenu, je l'ignore. Je n'ai pas de regret. La raison de ce désir de paternité était mauvaise. C'est sans doute pourquoi cela ne s'est pas produit."

Et d'égoïsme, il en est encore question avec son coming-out. Il assure l'avoir fait pour lui, alors qu'il avait rapidement été érigé en icône de la cause LGBT. "Je l'ai fait pour moi, confie-t-il dans Le Monde, car je ne pouvais plus continuer à vivre dans le mensonge. Mon histoire a été ensuite montrée en exemple, et j'ai accepté ce rôle en me sentant plus fort. Mais ma seule intention, au départ, était de tenter de me sauver, moi et mes proches. Ils vivaient un enfer à cause de moi."

Depuis, peu de choses ont changé. "Il a été décidé que ce sport serait hétéro pour les hommes et homo pour les femmes", dit-il. Les clichés ont la vie dure. Depuis qu'il vit pleinement sa sexualité, seuls deux autres rugbymen ont fait leur coming-out. Keegan Hirst, star du rugby à XIII, et Sam Stanley, joueur de rugby à 7. Quant au football, c'est pire... "Le seul exemple que nous ayons au Royaume-Uni d'un footballeur ayant fait son coming-out est tragique. Et rien n'a changé depuis le temps où il jouait." Il s'appelait Justin Fashanu, était une star jusqu'à ce qu'il révèle son homosexualité en 1990. Il vécut l'homophobie et une descente aux enfers jusqu'à son suicide en 1998...

Gareth Thomas - Homo rugbyman, un portrait à retrouver dans Le Monde du 17 octobre 2015

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel