Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

George Michael : Drogue et sexualité, un documentaire "voyeuriste" fait scandale

George Michael : Drogue et sexualité, un documentaire "voyeuriste" fait scandale
Par Coline C.
8 photos
Lancer le diaporama
À quelques jours des funérailles, le programme fait débat.

Pas encore enterré mais déjà vilipendé, George Michael a fait l'objet d'un nouveau documentaire, diffusé ce jeudi 23 mars sur la chaîne anglaise Channel 5. Intitulé The Last Days of George Michael, le film faisait la part belle à sa vie personnelle plutôt qu'à son oeuvre musicale, ce qui n'a pas été du goût de tout le monde.

La société de production a notamment utilisé des extraits datant de 2006, qui témoignent du désir du chanteur de vivre à l'écart des regards indiscrets, en vain malheureusement.

"Croyez-moi, je n'ai aucune envie de faire cette interview. À chaque fois que vous me voyez devant une caméra, il y a des chances que je n'aie pas envie d'y être. Je ne suis pas du tout prêt à défendre ma communauté contre les préjugés des hétérosexuels. Ma vie est ainsi et il est probable que vous ne compreniez pas pourquoi cela me rend heureux. À l'heure actuelle, ma sexualité est plus discutée que ma musique, mais à l'avenir, ça ne sera plus le cas", a déclaré le défunt chanteur, décédé à l'âge de 53 ans au matin de Noël.

Si le programme a réuni des milliers de téléspectateurs, son ancien partenaire de scène Andrew Ridgeley n'était certainement pas devant son téléviseur. "Vous auriez au moins pu avoir la décence de ne pas diffuser quelque chose d'aussi sensationnel, c'est obscène de voyeurisme, juste avant les funérailles de George Michael. Quel manque de sensibilité, vous auriez pu honorer une période de respect avant", a tweeté l'ancien chanteur des Wham!.

Alors que les examens complémentaires ont récemment conclu à une cause naturelle de décès, les obsèques de George Michael devraient se tenir le 26 mars prochain. La chaîne anglaise s'est défendue en expliquant qu'il "était un tel personnage public qu'il y avait un intérêt légitime du public à connaître les circonstances entourant son décès, qui ont déjà été largement reprises par d'autres médias".

Drogue et philanthropie

Sur une heure de documentaire, cinq petites minutes seulement ont mis en lumière la grande générosité du chanteur impliqué dans plusieurs associations, et aucun de ses proches n'a souhaité y prendre part. Seul l'animateur radio Paul Gambaccini a voulu témoigner de ses problèmes de dépendance. "Tout ceux qui le connaissaient ont sans doute remarqué l'importance que la drogue a joué dans sa vie. L'herbe a fini par prendre le dessus et c'est vite devenu une habitude", a-t-il balancé.

Le programme télévisé n'a pas franchement fait l'unanimité chez les internautes, dont les avis étaient mitigés sur Twitter, tout au long de sa diffusion.

Coline Chavaroche

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image