Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

George Weah : Son fils George Weah Junior condamné à de la prison avec sursis

11 photos
Voir 11 photos
George Weah Junior a été condamné pour tapage ! Plusieurs de ses voisins l'ont poursuivi en justice pour l'organisation de soirées "à la Ibiza" à son domicile. Le fils du président du Libéria avait en plus été interpellé pour avoir assisté à une autre fête clandestine...

George Weah Junior va calmer ses ardeurs ! Le fêtard et fils du président du Libéria George Weah vient d'être condamné à six mois de prison avec sursis. Il était accusé de tapage par ses voisins, qui ont subi les nuisances de ses soirées dignes d'Ibiza...

George Weah Junior a appris sa condamnation vendredi 7 mai 2021. Le tribunal correctionnel de Versailles lui a infligé une peine de 6 mois de prison avec sursis, dépassant ainsi les réquisitions du parquet, qui en avait demandé trois. Le fils du président libérien et ancien footballeur George Weah devra également verser plus de 20 000 euros au total aux plaignants, à titre de dommages et intérêts, ainsi que pour couvrir leurs frais de justice. Maître Ludovic Tardivel, avocat d'un couple de voisins victimes des nuisances, a approuvé cette condamnation, en précisant que "[ses] clients ont subi pendant plus de deux ans des soirées de boîtes de nuit, 'à la Ibiza'." "On ne parle pas de petites fêtes entre amis", a-t-il ensuite ajouté.

George Weah Junior a témoigné au cours de l'audience. Il a reconnu les faits, comme dans une interview accordée au Parisien suite à son interpellation par la police du 8e arrondissement, suite à sa participation à une soirée interdite par les restrictions en vigueur.

"Je m'excuse auprès du voisinage pour le bruit. Cela ne se reproduira plus (...) ce n'est pas correct de perturber la vie des autres, avait déclaré George Weah Junior. Cette situation de couvre-feu est très compliquée à vivre, je ne suis pas le seul à faire des rassemblements. Mes voisins font par exemple des barbecues. Sauf que je ne les espionne pas. Ce que je n'accepte pas, c'est qu'ils renvoient l'image d'un personnage hautain, qui manque de respect, qui est arrogant. Je suis bon vivant, certes, mais social et positif. Mon père est connu pour être quelqu'un de très humble et modeste."

Cette affaire a mis toute sa famille dans l'embarras, à commencer par son père George Weah, président du Libéria et ancienne légende du football. "Bien sûr, il est très énervé, très fâché, reconnaît son fils. Ma famille est très mécontente de cette situation, elle joue en défaveur d'une réputation qui a toujours été très propre. Ce sont des choses que l'on veut éviter à tout prix."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image