Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gérard Hernandez (Scènes de ménages) et la vieillesse : ses tristes confidences

22 photos
Lancer le diaporama
Gérard Hernandez (Scènes de ménages) dans L'Instant De Luxe sur Non Stop People - mardi 3 mars 2020
Mardi 3 mars 2020, Gérard Hernandez était invitée de "L'Instant de Luxe" sur Non Stop People. L'inoubliable Raymond dans "Scènes de ménages" y a été interrogé sur son âge et son ressenti vis-à-vis des années qui passent. L'occasion pour le comédien de se livrer comme jamais avec beaucoup d'émotions.

Depuis dix ans maintenant, il nous régale chaque soir sur M6. Dans Scènes de ménages, la célèbre pastille humoristique, Gérard Hernandez et sa complice Marion Game incarnent le couple désabusé Raymond et Huguette. Le comédien a également mené une riche carrière dans le théâtre et même dans le doublage. Il a notamment prêté sa voix à nombre de personnages de dessins animés, tels que Gonzo dans le Muppet Show, mais aussi le Grand Schtroumpf dans Les Schtroumpfs.

Gérard Hernandez a eu l'occasion de faire le point sur ses années à succès jusqu'à aujourd'hui dans l'émission L'Instant de Luxe sur Non Stop People ce mardi 3 mars 2020. Et c'est avec beaucoup de sensibilité qu'il a évoqué le temps qui passe et sa difficulté à l'accepter. "Il y a quelques années, je pouvais mettre mon chiffre à l'envers. Par exemple 82, ça faisait 28. Maintenant, même si je le mets à l'envers, ça fait vieux. À l'envers, ça fait 78. Donc 87", souligne-t-il avec un certain humour. S'il assure ne pas craindre la mort, il apparaît toutefois soucieux de "la décrépitude". "Heureusement que j'ai un truc qui marche encore, c'est la tête. Mais, il me faut une heure pour marcher... Le grand de Gaulle avait raison, c'est un naufrage", se désole-t-il en parlant de la vieillesse.

Gérard Hernandez précise ensuite sa pensée en expliquant avoir peur de "partir en kits comme chez IKEA". Mais ses plus grandes angoisses concernent "surtout les autres", et plus particulièrement son épouse Micheline. Alors que l'animateur Jordan Deluxe plaisante sur l'ambiance qu'il doit y avoir à la maison, le comédien explique qu'ils n'en "parlent pas" ensemble. "C'est pas interdit, mais il y a un côté pudique, on ne montre pas trop. Moi, mon truc, c'est de plaisanter, de déconner... Quand je déconne beaucoup, c'est que ça ne va pas", lâche-t-il les larmes aux yeux et se laissant prendre par ses émotions. C'est pourquoi il ne vaut mieux pas dire à Gérard Hernandez qu'il est "beau de vieillir". "Non ! C'est pas beau de vieillir. On en résiste plus ou moins, bien ou mal, mais c'est pas beau", tient-il à rectifier. Et de conclure : "Mais vous verrez, c'est pas un grand cadeau la vie, c'est pas un grand cadeau. (...) Vous verrez, ce qui manque, c'est cette flamme..." Des mots qui tendent à faire réfléchir et surtout à profiter de chaque instant.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel