Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

GTA V : Du lourd sur la bande-son, l'autre dimension du jeu vidéo record

GTA V : Du lourd sur la bande-son, l'autre dimension du jeu vidéo record
Par Guillaume J.
Grand Theft Auto V, le jeu événement de la rentrée 2013, est sorti le 17 septembre.
21 photos
Lancer le diaporama
Grand Theft Auto V , le jeu événement de la rentrée 2013, est sorti le 17 septembre.

Le climax de l'hystérie collective avait été atteint le 29 août, avec la parution d'un ultime trailer. Trois semaines plus tard, au terme de 24 heures de folie mondiale, Grand Theft Auto V est devenu le jeu vidéo le plus lucratif de l'histoire, et de loin : en une journée d'exploitation suite à sa mise en vente événement le 17 septembre, le dernier bijou des développeur inspirés de Rockstar Games a rapporté plus de 800 millions de dollars (environ 600 millions d'euros) à l'éditeur Take-Two Interactive (société mère de Rockstar Games mais aussi des labels 2K). Explosant le précédent record, établi à 500 millions de dollars par un autre jeu événement, Call of Duty : Black Ops 2.

Sur les réseaux sociaux, Grand Theft Auto V, omniprésent, a déferlé à une vitesse aussi folle que celle à laquelle les gamers posaient des RTT pour rester en tête à tête avec leur Playstation 3 ou leur Xbox 360.

Champion du business, c'est aussi - et c'est relativement rassurant - l'une des toutes meilleures réalisations offertes dans l'univers vidéoludique, créditée en amont de sa sortie de critiques dithyrambiques et de notes superlatives : Metacritic et GameRankings, fameux agrégateurs de scores d'appréciation, ont établi une moyenne avoisinant les 97% de satisfaction. Ce qui en dit suffisamment long sur la manière dont les fans de la saga initiée en 1997 ont accueilli le convaincant travail scénaristisque accompli par les développeurs et les innovations majeures de ce nouveau GTA - en particulier l'évolution inédite en monde ouvert dans Los Santos et la mise en scène simultanée de trois protagonistes (Michael De Santa, ex-braqueur à la vie de famille bien dorée, aux frais du FBI ; l'instable Trevor Phillips, ancien pilote de chasse et roi du mode berserk ; Franklin Clinton, petit caïd des banlieues repenti).

Mais il n'y a pas que dans la trame, le gameplay et la réalisation que GTA V, élaboré pendant quatre ans par près de 250 personnes pour un budget estimé de 137 millions de dollars (hors promotion), soit le jeu le plus cher de l'histoire, franchit un cap décisif ; côté juke-box aussi, il y a du nouveau. Si la série est réputée pour son habillage sonore spécifique, et notamment pour l'intégration dans le jeu de stations radio diffusant de la "vraie" musique sous licence, ce nouveau titre de la saga s'est enrichi de manière inédite d'une bande-son originale. Ainsi, outre les quelque 15 radios musicales (Cara Delevingne a même la sienne), 2 radios "talk" (animées par Nathan Williams et Stephen Pope, chanteur et bassiste du groupe de surf rock californien Wavves) et 240 tracks sous licence (de Britney Spears à Muse, en passant par Snoop Dogg, Stevie Wonder, Queen, Black Flag, 2Pac, Elton John...), pas moins de 20 heures de musique originale, déployée de façon dynamique au gré des missions, concoctée par une team de choc : le studio Rockstar North a fait appel à une vieille connaissance en la personne de l'excellent Woody Jackson, qui a précédemment oeuvré sur le tonique Red Dead Redemption, le captivant L.A. Noire et son atmosphère musicale vintage totalement prenante, ou encore le rugueux Max Payne 3. Et l'a mis au travail avec rien de moins que Tangerine Dream, mythe allemand de la musique électronique depuis 45 ans sous la houlette d'Edgar Froese et ses synthés, et les producteurs de hip hop américains The Alchemist - DJ d'Eminem - et Oh No, son pote de la Côte Ouest et partenaire du projet Gangrene.

Révélant en novembre dernier cette évolution de la bande-son, Dan Houser, cofondateur de Rockstar, avait expliqué : "On s'est dit qu'on pourrait faire quelque chose d'intéressant en habillant musicalement les missions dans GTA. Mais évidemment, on ne voulait pas abandonner les stations radio, alors on a pensé à avoir les deux à la fois. Pour ce qui est de savoir exactement comment on va équilibrer les deux, rien n'est encore sûr, mais j'ai des gens carrément cool en train d'oeuvrer sur la musique, des gens d'horizons différents, qui vont travailler dans le même système que pour nos autres jeux."

La folie ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin, avec l'arrivée prochaine, le 1er octobre, de la version multijoueurs GTA Online. Et à propos de folie, l'enthousiasme est tel autour de la sortie de GTA V que la police a même cru avoir affaire à des braqueurs, rapportent nos confrères de Jeuxvideo.com (qui attribuent la note de 18,1 à ce GTA V), dépêchant 15 agents dans un Micromania de Montargis dont les vendeurs s'étaient déguisés pour la sortie du jeu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image