Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Guerre des Miss : Geneviève de Fontenay a trouvé une chaîne pour son élection !

Guerre des Miss : Geneviève de Fontenay a trouvé une chaîne pour son élection !
Geneviève de Fontenay
6 photos
Lancer le diaporama

Lundi 18 octobre, nous vous annoncions que le bras de fer entre Endemol (propriétaire de la marque Miss France depuis 2002) et Geneviève de Fontenay se poursuivait : le week-end dernier, la Miss Aquitaine dite "officielle" et la Miss Aquitaine "de Geneviève de Fontenay" ont été élues à une heure d'intervalle ! Les heureuses élues se prénomment Lisa Sautron (petite protégée de GdF) et Clémence Thill (protégée de Sylvie Tellier, la directrice général de la société Miss France).

Mais la bagarre entre Endemol et GdF ne s'arrête pas là : libérée de la clause de non-concurrence qui la liait à Endemol (la justice a tranché en sa faveur, mais un pourvoi en cassation a été déposé), Geneviève de Fontenay se plaît à narguer le puissant groupe Endemol. Non seulement, elle reste très populaire mais en plus son concours de beauté "parallèle " prend décidément bien forme.

Et pour couronner le tout, alors que l'élection nationale de Miss France 2011 (qui succèdera à la ravissante Malika Ménard) se déroulera à Caen le 4 décembre prochain en direct sur TF1, Geneviève de Fontenay proposera sa propre soirée événement (présentée par Elodie Gossuin)... le lendemain !

Mieux, d'après nos confrères de télé-2-semaines.fr, l'élection de la dame au chapeau devrait bien être retransmise à la télévision : pas de WebTV donc, mais une chaîne de la TNT qui n'est autre que... IDF1 (dont le patron est Jean-Luc Azoulay alias "Monsieur AB Productions") !
La chaîne émet déjà sur l'île de France et devrait s'associer pour l'occasion, à quatorze chaînes locales pour couvrir plusieurs villes comme Toulouse, Lyon, Marseille, Bordeaux et d'autres.

IDF1 signe là un deuxième gros coup après le come-back de Dorothée, Azoulay mise sur l'élection de Miss "GdF". Le succès sera-t-il au rendez-vous ? Certainement... car les petits curieux s'empresseront de comparer les deux événements à seulement 24 heures de décalage !

Autre information enfin dévoilée : le lieu. Si la grand-messe de TF1 aura lieu au Zénith de Caen (en Normandie, fief de Malika Ménard) dans des conditions toujours plus extra-ordinaires, le modeste événement de Geneviève de Fontenay aura tout de même lieu dans la salle Wagram à Paris, lieu prestigieux qui peut contenir de 800 à 1 300 personnes. Pas mal !

Finalement, alors que peu de personnes croyaient en cette élection parallèle sans le soutien et les moyens de la société Miss France (et surtout de son propriétaire Endemol), Geneviève de Fontenay prouve qu'à 78 ans, elle a encore les épaules solides. Car sa Miss ne sera pas du tout bradée : le jury sera composé de personnalités, il y aura un vote à distance, ses Miss finalistes partiront aux Canaries (avec elle-même, pourtant phobique de l'avion) et sa Miss sera rémunérée grâce aux galas régionaux (alors que la "vraie" Miss France d'Endemol est rémunérée grâce à son statut de salariée).

Le même week-end de décembre, deux élections auront donc lieu pour déterminer deux Miss : une Miss France et une Miss au titre encore inconnu (celle de GdF). Sylvie Tellier et la société Miss France doivent-elles avoir peur ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image