Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Guy Bedos, la mort de son ex-épouse Sophie Daumier : ''Ça a été un cauchemar..."

Guy Bedos, la mort de son ex-épouse Sophie Daumier : ''Ça a été un cauchemar..."
Guy Bedos et Sophie Daumier en 1967.
19 photos
Lancer le diaporama
Guy Bedos et Sophie Daumier en 1967.
Plus de dix ans après, Guy Bedos revient sur la mort de son ex-femme Sophie Daumier et livre de nouvelles confidences...

A 81 ans, Guy Bedos ne chôme toujours pas. Malgré des adieux à la scène en 2013, l'humoriste et acteur est aujourd'hui à l'affiche de Moins 2, une pièce de Samuel Benchetrit, en plus de la sortie d'un livre, Je me souviendrai de tout. En pleine promotion, le père de Nicolas en profite pour se livrer comme jamais, à l'image de cette interview à VSD où il évoque la mort de son ex-femme, Sophie Daumier, ou encore sa vie de famille...

La mort de Sophie Daumier, un "cauchemar"

Elle est partie il y a plus d'une décennie. Et pourtant, Guy Bedos ne se fera sûrement jamais au départ, en 2003, de celle qui fut son épouse pendant 12 ans, entre 1965 et 1977, et sa partenaire pour quelques sketchs cultes : Sophie Daumier. D'autant que sa fin, des suites de la maladie de Huntington, a été un "cauchemar", selon les dires l'humoriste, qui a eu une fille avec elle, Mélanie, en 1977, et avait adopté en 1969 son fils, Philippe, mort en 2010. "J'ai volé à Simone Signoret cette phrase : "Je ne désaime pas." Alors voilà, j'adore ma femme actuelle et c'est à la vie à la mort entre nous, mais je n'ai jamais cessé de penser à Sophie", confie l'humoriste, qui s'est ensuite remarié avec Joëlle Bercot, la mère de Nicolas (37 ans) et Victoria (32 ans).

Guy Bedos évoque également ses parents "racistes" qui ont fait de lui un "antiraciste obsessionnel". Et notamment une mère violente. "Je l'aimais, cette femme, malgré tout. J'ai veillé sur elle quand, très âgée, elle était sur le point de mourir", reconnaît le père de famille, qui a essayé de ne pas reproduire les mêmes erreurs avec ses enfants. "Je m'évertue à être le père que je n'ai pas eu. Même aujourd'hui qu'ils sont adultes", assure-t-il, regrettant toutefois de "voir moins" Leslie (58 ans), née de son premier mariage avec Karen Blanguernon, "car elle est en deuil de sa mère et s'est exilée à Tours" : "Ce n'est pas loin, mais je travaille beaucoup et je ne suis pas toujours disponible", indique-t-il.

J'en ai marre d'accompagner mes copains au cimetière

Son autre famille, celle des copains, Guy Bedos en parle également. Avec toujours plus de nostalgie, puisque beaucoup sont partis, à l'instar de Georges Moustaki ou Jean-Claude Brialy. L'un d'eux fait toutefois de la résistance : Jean-Paul Belmondo, même s'il a frôlé le drame avec un AVC en 2001, chez... Guy Bedos, en Corse. "Je m'en suis senti responsable. Il était venu passer quelques jours", raconte celui qui vend actuellement les meubles de sa villa sur l'Île de Beauté via une annonce sur Leboncoin.fr, pour se refaire la cerise financièrement.

Guy Bedos regrette au passage que l'entourage de son ami n'ait pas voulu suivre son conseil : soigner la légende du cinéma à Marseille plutôt qu'à Paris. "Ils ont ordonné Paris. A mon avis, ils ont eu tort. Il aurait peut-être pu être sauvé complètement avec le gain de temps que représentait Marseille", dit-il aujourd'hui. Le principal, c'est que "Jean-Paul" soit toutefois toujours là : "Au moins, il fait partie des copains qui me restent. Comme Marielle, comme Rochefort, que je vois moins. J'en ai marre d'accompagner mes copains au cimetière."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image