Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gwyneth Paltrow : La star recadrée par la NASA après une énième controverse

Son site Goop visé par une polémique improbable...

Alors qu'elle a récemment annoncé qu'elle songeait mettre un terme à sa carrière hollywoodienne pour se concentrer davantage sur sa société de lifestyle, Gwyneth Paltrow fait de nouveau parler d'elle après l'étrange promotion d'un produit aux grandes allures d'imposture.

Comme le rapporte Gizmodo, l'actrice de 44 ans a provoqué une nouvelle polémique après la parution sur son site Goop d'un article vantant les mérites de "patchs guérisseurs" qui soulageraient soi-disant "le stress quotidien ainsi que l'anxiété" et qui permettraient également de régénérer "les réserves d'énergie du système immunitaire". Les prix affichés de ce produit, vendu par la société Body Vibes, donnent le tournis : les clientes intéressées doivent débourser au minimum 60 dollars (53 euros) pour un pack de dix patchs et jusqu'à 120 dollars (107 euros) pour un pack de vingt-quatre stickers.

Dans la description de ce produit, Body Vibes et Goop ont par ailleurs assuré que les patchs guérisseurs étaient "fabriqués avec les mêmes matériaux conducteurs en carbone utilisés par la NASA pour garnir ses combinaisons spatiales, celles qui sont utilisées pour surveiller les signes vitaux d'un astronaute lorsqu'il est en mission". Rien que ça...

Contacté par Gizmodo, la NASA a vivement contredit cette description fallacieuse, affirmant qu'il s'agissait d'un "ramassis de co**eries". "Nous n'utilisons pas de matériaux conducteurs en carbones pour garnir nos combinaisons spatiales", a déclaré un représentant. Et pour cause, les leurs sont notamment composés de "polymères synthétiques" et de "fibre synthétique élastique". Le porte-parole de la NASA a par ailleurs expliqué que, "même si les combinaisons spatiales comportaient des matériaux de carbone, cela permettrait seulement d'apporter de la force à la combinaison, pas de mieux surveiller les signes vitaux". "C'est non seulement un remède de charlatan, mais en plus la logique ne tient pas la route. S'ils font la promotion de la guérison, pourquoi les patchs laissent-ils des marques la peau après retrait ?", questionne-t-il.

Rétropédalage compliqué

Après avoir échangé avec la NASA, Gizmodo a tenté – en vain – de contacter Body Vibes et Goop afin de réclamer des preuves scientifiques de ce qu'ils avançaient. Mais après la publication de l'article de Gizmodo, le site de Gwyneth Paltrow a finalement retiré son article en présentant des excuses à ses lecteurs. "Comme nous l'avons toujours expliqué, les conseils et les recommandations publiées sur Goop ne sont pas des avenants officiels et les opinions exprimées par les experts et les entreprises que nous contactons ne représentent pas nécessairement les points de vue de Goop. Notre contenu est destiné à mettre en évidence des produits et des offres uniques, à trouver des alternatives ouvertes et à favoriser les échanges. Nous nous efforçons constamment d'améliorer notre site pour nos lecteurs et continuons d'améliorer nos processus d'évaluation des produits et des entreprises présentées. Sur la base de la déclaration de la NASA, nous avons établi un retour auprès de la société pour se renseigner sur ces affirmations et avons supprimé l'article de notre site jusqu'à ce que nous obtenions une vérification supplémentaire", peut-on lire.

De son côté, Body Vibes s'est également excusé pour le "malentendu". "Nous nous excusons auprès de la NASA, de Goop, de nos clients et de nos fans pour cette erreur de communication. Nous n'avons jamais eu l'intention de tromper personne. Nous avons appris que notre ingénieur était mal informé par un distributeur sur le matériel en question. (...) Cependant, les origines du matériau n'ont aucun impact sur l'efficacité de notre produit. Body Vibes reste déterminé à offrir un outil de style de vie holistique et nous tenons à la qualité et à l'efficacité de notre produit", a-t-il été écrit. C'est ce qui s'appelle noyer le poisson...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

La bande-annonce du film "Séduis-moi si tu peux !", au cinéma le 15 mai 2019.
Hélène Darroze dans "Vivement Dimanche"- 30 juin 2019.
Christina Milian sur Instagram.
M. Pokora, Christina Milian et Violet à Universal Studios- 15 août 2019.
Cody Simpson chez son tatoueur, dévoile son nouveau motif- 16 oct 2019.
M. Pokora, Christina Milian et Violet à Universal Studios- 15 août 2019.
Kylie Jenner et Khloé Kardashian s'apprêtent à se maquiller ensemble après avoir bu plusieurs shots d'alcool, Instagram, jeudi 01 août 2019
Lindsey Vonn au micro de Nelson Monfort pour France Télévisions à Roland-Garros le 30 mai 2019 à Paris.
Christina Milian et sa fille Violet dans le public pour le concert de M. Pokora au National Forest, à Bruxelles- 19 octobre 2019.
Eva Longoria et son fils Santiago à Paris- 23 sept 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel