Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Hapsatou Sy balance sur Danse avec les stars: ce qui n'aurait pas plu à la prod'

Hapsatou Sy balance sur Danse avec les stars: ce qui n'aurait pas plu à la prod'
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
Hapsatou Sy et son danseur Jordan Mouillerac lors du photocall de présentation du jury et des nouveaux couples de "Danse avec les Stars" au siège de TF1 à Boulogne-Billancourt, le 28 septembre 2017. © Pierre Pérusseau/Bestimage
17 photos
Lancer le diaporama
Hapsatou Sy et son danseur Jordan Mouillerac lors du photocall de présentation du jury et des nouveaux couples de "Danse avec les Stars" au siège de TF1 à Boulogne-Billancourt, le 28 septembre 2017. © Pierre Pérusseau/Bestimage
L'ancienne candidate de "Danse avec les stars" ne voulait plus se taire ! Interrogée par "Public", Hapsatou Sy a fait des confidences fracassantes sur son aventure, en 2017.

Il y a deux ans, Hapsatou Sy a participé à Danse avec les stars 8. Une aventure que l'animatrice et femme d'affaires de 38 ans – enceinte de son deuxième enfant – avait partagée avec le danseur professionnel Jordan Mouillerac. Si devant les caméras, tout semblait bien se passer, en coulisses, cela aurait été totalement différent.

Le 18 septembre 2019, la compagne de Vincent Cerruti avait promis de dire la vérité concernant sa participation au concours de danse de TF1. "Ma sortie prématurée de l'émission avait fait scandale. J'avais fait le choix de calmer les choses et je tentais de discuter à l'amiable pour éviter tout scandale. Cependant, je ne peux plus me taire, car trop de choses se sont passées. Des choses que je considère graves, inacceptables. Pour le public et pour les candidats. Je vais vous dire la stricte vérité, avec des preuves à l'appui, car je pense que je le dois à tous ceux qui m'ont soutenue. Je ne parle jamais pour rien. Quand je parle, je sais pourquoi je le fais. Et croyez-moi, j'ai autre chose à faire et une belle priorité. Rdv dans quelques jours... On ne peut pas tout accepter", avait-elle légendé une photo de son ancien partenaire de danse et elle.

C'est ce vendredi 20 septembre 2019 que sa vérité a éclaté. Interviewée par Public, Hapsatou Sy a tout d'abord expliqué qu'elle avait attendu deux ans pour parler, car Jordan Mouillerac faisait encore partie de l'aventure. Mais il a été évincé de la saison 10, hors de question donc de tout garder pour elle. "Le public doit savoir qu'entre ce qui est diffusé et ce qui se passe vraiment, il y a une vraie différence. DALS ne récompense pas le mérite. Vous pouvez vous tuer et tout donner à la prod', s'ils n'ont pas envie de vous favoriser, ils vous jetteront", a-t-elle teasé.

Selon elle, le fait qu'elle travaille pour C8, "en guerre ouverte" avec TF1, a joué dans son départ survenu en troisième semaine de compétition. Mais ce n'est pas tout ! "Dès que je suis entrée dans l'émission, j'ai compris que la prod' voulait que je joue un début d'histoire avec Jordan. Tout ça pour susciter la jalousie de mon conjoint [qui participait aussi à la saison 8, NDLR]", a révélé Hapsatou Sy. Bien entendu, cette dernière a refusé de jouer le jeu, ce qui l'a "positionnée d'emblée comme une personne pénible". Autres refus : celui d'exposer sa petite Abbie (3 ans), qui n'avait même pas 2 ans à l'époque, ou d'accepter que son papa vienne en Red Room aux côtés des danseuses "en tenue très légère". "Mon père extrêmement pudique, je rappelle qu'il est sénégalais et musulman, ce n'est pas dans sa culture. Je m'y suis opposée et j'ai senti que c'était foutu pour moi...", s'est-elle justifiée.

Toujours en colère, Hapsatou Sy envisage de saisir la justice. D'autant plus qu'à cause de Danse avec les stars, elle aurait des soucis de santé : "J'ai un pied fêlé qui ne se remet pas, je dois avoir des infiltrations tous les quatre mois qui me provoquent des douleurs au niveau du dos... Je vais voir les suites à donner avec mon avocat."

L'intégralité de l'interview d'Hapsatou Sy est à retrouver dans le magazine Public du 20 septembre 2019.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image