Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Hulk Hogan, l'affaire de la sextape : Le catcheur empoche une somme folle !

Hulk Hogan, l'affaire de la sextape : Le catcheur empoche une somme folle !
La diffusion sans son consentement d'une partie de ses ébats lui rapporte très, très gros...

Le verdict dans le procès qui opposait Hulk Hogan à l'entreprise Gawker Medias, qu'il accuse d'atteinte à la vie privée pour la mise en ligne d'une partie de sa sextape, vient de tomber. Et le montant des dommages et intérêts que la légende du catch s'est vu allouer pour le préjudice subi est... supérieur à sa demande initiale !

Nous sommes extrêmement contents du verdict

Le jury a accordé pas moins de 115 millions de dollars à Terrance Gene Bollea de son vrai nom, estimant que les 100 millions qu'il demandait au départ ne suffiraient pas à compenser le stress émotionnel qu'a engendré la diffusion de cette vidéo ainsi que ses retombées économiques. Le jury a estimé que l'homme de 62 ans, filmé à son insu en train d'avoir des rapports sexuels avec la femme de son meilleur ami Bubba 'The Love Sponge' Clem alors qu'il était encore marié à son ex-femme Linda Bollea, a causé "un stress émotionnel important" à l'ancien catcheur au cours des trois années qui ont suivi la diffusion d'une partie de la vidéo, publiée sans son consentement sur le site Gwaker Media.

"Nous sommes extrêmement contents du verdict. Cela témoigne du dégoût que le public entretient à l'égard de l'invasion de la vie privée que l'on fait passer pour du journalisme. Le verdict ne dit rien d'autre que cela", ont fait savoir les avocats de la légende du catch. La partie adverse, qui espérait remporter la bataille en se prévalant du premier amendement de la constitution américaine (la liberté de la presse), n'exclut pas de faire appel.

La partie adverse pourrait faire appel

"Nous sommes déçus que le jury n'ait pu entendre le témoignage clé du témoin le plus important de ce procès. Il sera certainement nécessaire à la cour d'appel si elle veut résoudre cette affaire. Le meilleur ami d'Hulk Hogan, Bubba the Love Sponge, qui a réalisé l'enregistrement après avoir proposé à sa femme d'être filmée, a annoncé à ses auditeurs à la radio qu'Hulk Hogan savait qu'il était filmé. Le jury n'a donc eu droit qu'à une partie contestable de l'histoire. Bubba aurait dû être appelé à la barre pour venir expliquer ce qui s'est réellement passé", ont déclaré les avocats de la firme américaine fondée par Nick Denton. L'animateur radio de 49 ans est revenu sur ses propos lors de sa déclaration sous serment, affirmant que son meilleur ami ne savait pas qu'il était filmé et qu'il n'avait rien à voir avec l'enregistrement de la vidéo. Affaire à suivre, donc...

Coline Chavaroche

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image