Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jacques Rançon, tueur en série : Le calvaire de son ex-compagne Lolita, avec lui dès 16 ans...

Jacques Rançon, tueur en série : Le calvaire de son ex-compagne Lolita, avec lui dès 16 ans...
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
5 photos
Face à la justice pour le meurtre d'Isabelle Mesnage, Jacques Rançon a un lourd passé judiciaire, lui qui a déjà été condamné pour deux autres morts sauvages. Sa dernière compagne revient sur sa relation avec ce tueur en série, dont elle a progressivement découvert la perversité avant de le quitter.

Aujourd'hui, Lolita a 33 ans et un passé avec lequel elle doit composer. Celui d'avoir vécu plus de sept ans avec le tueur en série Jacques Rançon. Jugé en appel pour le meurtre d'Isabelle Mesnage en 1986, il avait déjà défrayé la chronique en 2018 pour le procès des morts violentes de deux autres femmes, Moktaria Chaïb et Marie-Hélène Gonzalez. Lolita était venue à la barre, livrant son témoignage avec dignité. Ce qu'elle a réitéré pour les caméras de BFMTV. Elle a raconté le calvaire qu'elle a vécu, elle qui a croisé la route de cet homme violent et pervers à l'âge de 16 ans.

Alors qu'il s'est installé à Perpignan, fuyant son passé de condamné pour agression, Jacques Rançon croise la route de Lolita. Durant huit années, aucun acte répréhensible ne lui est attribué. Mais quand elle le quitte en 2012, il la harcèle et la menace de mort. Il est arrêté et condamné et cette fois-ci, on prend son ADN qui sera versé au fichier. Dans Faites entrer l'accusé sur France 2 en 2021, on lui attribue cette phrase, qu'il dit s'il n'avait pas rencontré Lolita : "Dieu sait s'il n'y aurait pas pu y avoir d'autres meurtres."

Lolita est d'abord une adolescente que Jacques Rançon rencontre alors qu'elle vit en foyer et avec qui elle s'est pacsée, de 2005 à 2012. Lui est à l'époque un magasinier de 44 ans. "Il la protège d'un ex violent, lui propose de l'héberger, assure les revenus du foyer tandis qu'elle passe son CAP vendeuse", écrit Le Parisien. "C'était une véritable histoire d'amour", avait assuré l'accusé à un autre médecin, rapporte le quotidien. Ce n'est pas ce qu'on lit dans sa déposition livrée en 2018 devant la cour d'assises des Pyrénées-Orientales, ni dans son entretien pour BFMTV.

Au micro de la chaîne d'info en continue, elle explique avoir découvert son passé judiciaire quand elle a porté plainte contre lui : "Il m'a levé plusieurs fois la main dessus. La première fois c'est quand j'étais enceinte de ma fille. Ensuite, les coups étaient un peu plus réguliers. La moindre contrariété... je trinquais. Et quand je me suis séparée, il a commis un acte irréparable comme on dit. Il a voulu me planter, en me poursuivant dans la rue."

Alcool, addiction aux sites pornographiques qui devaient peut-être le stimuler, se dit-elle, Jacques Rançon trouvait des excuses pour sortir "s'aérer" la tête la nuit et revenir à l'aube. "Ça coïncide tout à fait avec les faits qui ont eu lieu quelques années en arrière", estime Lolita.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image