Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Jarry les larmes aux yeux, évoque son père en fin de vie : "Je lui dit 'au revoir' ce soir"

|
Par Amal Benaim Rédactrice
Quand elle n’écrit pas, Amal aime jardiner ou siroter une petite tisane en rêvant de son prochain séjour au Maroc, terre de ses origines. Folle de patisserie, bien qu’elle ne sache pas suivre une recette correctement, Amal est une gourmande qui contemple le monde des célébrités du haut de son...1 mètre 50 !
12 photos
jarry s'est inspiré d'un épisode tragique de sa vie pour son premier film, "A tes côtés", dans lequel il évoque la fin de vie de son père, qu'il a accompagné. Sur le plateau de "Quotidien", l'humoriste et animateur était très ému en parlant de son papa.

Jarry a mis beaucoup de lui dans sa première fiction diffusée ce soir sur TF1, A tes côtés, dans lequel il évoque un épisode personnel : la fin de vie de son père, qu'il a accompagné jusqu'à son dernier souffle. Face à Yann Barthès dans Quotidien ce lundi 11 octobre, l'humoriste de 44 ans avait les larmes aux yeux en évoquant son papa, qui s'est éteint dans ses bras. Malgré leurs différences et leurs différends, père et fils se sont rapprochés dans cette dure et ultime épreuve. "Je crois qu'il était tellement fusionnel avec mes frères et ma mère qu'il a voulu les protéger, qu'il s'est dit qu'il devait rattraper du temps avec moi et qu'il a très vite compris que j'étais peut-être le seul à pouvoir l'accompagner au quotidien", a expliqué ce papa de deux enfants nés par GPA.

Face aux questions du présentateur, le comédien ne tarde pas à craquer. "A la fin de sa fin, dans la fiction il vous dit 'Je veux que tu profites de la vie, que tu ne t'interdises rien et que tu n'aies peur de rien'. Est-ce qu'il vous l'a dit dans la vraie vie ?", demande Yann Barthès. "Il me l'a dit", répond Jarry, des sanglots dans la voix. Sur le plateau, Anthony Lambert, de son vrai nom, a également expliqué, avec beaucoup d'émotion, que ce projet était pour lui comme un adieu à son père. "Ce film fait partie de mon quotidien depuis 5 ans et ce soir, je dis 'au revoir' à mon papa. Et je pense à tous ceux qui accompagnent des gens... Soyons fiers de nos racines", a-t-il dit.

Pour les besoins du film, Jarry est retourné dans sa région natale, l'Anjou. Il a su s'entourer de grosses pointures du cinéma français comme Marie-Anne Chazel et Didier Bourdon, qui campe le rôle de son père et a qui il donne la réplique.

Jarry a profité de son passage dans Quotidien pour faire passer un message. "Dans ce pays, il faut qu'on pense à la manière dont on a envie de mourir. Aujourd'hui, il y a des gens qui souffrent et on s'acharne avec des traitements thérapeutiques pour les maintenir en vie alors qu'ils ne demandent qu' à partir dignement. J'attends de cette campagne présidentielle qu'elle se penche sur la fin de vie", a-t-il déclaré.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image