Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jazz, victime d'une fausse couche : traumatisée, elle s'effondre sur les réseaux

Jazz, victime d'une fausse couche : traumatisée, elle s'effondre sur les réseaux
Jeudi 26 septembre 2019, Jazz était admise d'urgence à l'hôpital pour subir une intervention liée à une fausse couche. Quelques heures plus tard, la jeune femme s'est exprimée sur Snapchat a littéralement craqué...

Jazz est à bout. Hier, son chéri Laurent annonçait sur ses réseaux que la jeune femme était hospitalisée d'urgence en raison d'une fausse couche. À peine réveillée après son anesthésie, l'ancienne candidate de Qui veut épouser mon fils ? en 2015 s'est emparée de son téléphone pour adresser un message à ses haters. Remontée à bloc, la jolie brune n'a cependant pas pu contenir ses larmes bien longtemps. En effet, après avoir prononcé quelques mots, Jazz s'est littéralement effondrée, épuisée par son opération, la fatigue et surtout la tristesse.

"J'ai pas du tout envie de faire des snaps à cette heure-ci, je suis très fatiguée et je craque depuis des semaines", commence-t-elle avant de fondre en larmes. "Je vous raconte pas ce qui se passe, ça fait des semaines que je ferme ma gueule. Ce que je subis, c'est une dinguerie... J'ai pas envie de pleurer mais je n'en peux plus de ne rien dire, je n'en peux plus d'être dans cet état ! Aujourd'hui ce qui m'est arrivé, c'est quelque chose de dur car ça n'affecte pas que moi, ça affecte toute ma famille...", explique Jazz secouée par de violents sanglots.

Comme son chéri avant elle, Jazz explique que sa fausse couche est liée au stress de son quotidien. "Ça fait des semaines qu'on me met la pression, ça fait des semaines qu'on me met dans des histoires où j'ai rien fait ! On fait du mal à ma famille et à mes amis aussi. J'ai souvent pensé plus aux autres qu'à moi et aujourd'hui, à cause de tout ce que je subis, j'ai fait souffrir mon bébé", gémit-elle, la voix cassée par l'émotion.

Les drames s'enchaînent pour la belle brune et sa famille. Pour rappel, début novembre 2019, la jeune maman de 27 ans a retrouvé son fils Cayden, âgé de 8 mois, inanimé dans la piscine de leur domicile, à Dubaï. Depuis, Jazz subit les foudres de nombreux internautes malveillants. "Il y a un mois et demi, j'ai failli perdre Cayden... grâce à Dieu il est là, mais depuis, l'acharnement ne s'est pas arrêté ! Aujourd'hui, j'ai perdu un nouveau bébé qui était dans mon ventre. Ça arrive à beaucoup de femmes, mais j'aurais jamais pleuré comme ça sur les réseaux si c'était juste un drame. C'est un drame qui est arrivé parce qu'on me fait subir des trucs de fou !", reprend-elle de plus belle et déclarant qu'elle est "un humain comme tout le monde".

Bien décidée à ne pas se laisser faire malgré ce nouveau malheur, Jazz met ses haters en garde : "J'ai fait appel à la justice pour m'aider, chose que je n'avais jamais faite auparavant...", explique-t-elle la mâchoire serrée par la haine. "Ça fait deux mois que je vis l'enfer, deux mois ! Vous ne vous rendez pas compte, j'essaye de faire les choses bien, mais je n'en peux plus. Toute ma famille s'inquiète parce qu'ils voient que je suis en train de craquer, alors je vous en supplie, laissez-moi tranquille, je ne vous connais pas, je ne vous ai pas fait de mal, je vous ai rien fait !", supplie-t-elle avant d'affirmer qu'elle a supprimé l'application Instagram de son téléphone.

Pourtant, la jeune maman ne souhaite pas se couper définitivement du monde : "Bien sûr, demain, je vais reprendre ma vie de femme, de maman, d'amie et de travail. (...) Mais ce qu'on me fait, ça s'appelle du harcèlement", conclut-elle avant d'adresser tout de même un petit message à ses abonnés bienveillants.

Pour l'instant, l'heure est au repos pour Jazz. Heureusement, elle peut compter sur le soutien indefectible de Laurent, qui la défend corps et âme sur les réseaux.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image