Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean d'Orléans : Déménagement forcé, le comte de Paris met sa famille à l'abri

Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Le prince Jean d'Orléans - Arrivées en l'église Saint-Sulpice pour les obsèques de l'ancien président de la République Jacques Chirac à Paris. Un service solennel sera présidé par le président de la République © Dominique Jacovides / Bestimage
17 photos
Lancer le diaporama
Le prince Jean d'Orléans - Arrivées en l'église Saint-Sulpice pour les obsèques de l'ancien président de la République Jacques Chirac à Paris. Un service solennel sera présidé par le président de la République © Dominique Jacovides / Bestimage
La crise sanitaire a aggravé une situation déjà tendue : en cette rentrée déjà particulière, le comte de Paris a pris la décision d'emmener son épouse Philomena et leurs cinq enfants loin de chez eux. Sous pression depuis des mois, la famille d'Orléans a été contrainte de fuir son domaine royal de Dreux.

"Ce n'est ni un exil ni une fuite. Je mets simplement ma famille à l'abri le temps d'assainir la situation", a expliqué le comte de Paris à L'Écho républicain le 9 septembre 2020. Jean d'Orléans a pris la douloureuse décision d'envoyer son épouse Philomena et leurs cinq enfants, le dauphin de France Gaston (10 ans), Antoinette (8 ans), Louise-Marguerite (6 ans), Joseph (4 ans) et Jacinthe (bientôt 2 ans), loin de leur Domaine royal de Dreux, dans le Sud-Ouest de la France. Les enfants seront quant à eux scolarisés à la maison. Une séparation qui résulte d'un conflit de longue date entre l'héritier de la couronne de France et la Fondation Saint-Louis...

Fondée en 1974 par son grand-père "pour préserver le patrimoine de la famille d'Orléans", cette Fondation gère le domaine de Dreux, son château et sa célèbre chapelle royale. Mais depuis que le comte de Paris et son épouse s'y sont installés avec leurs enfants en 2011, les relations sont tendues entre le comte de Paris, président d'honneur de la Fondation, et ses autres membres. "Ils n'aiment pas ce que nous sommes. Ils n'aiment pas le naturel et la liberté des enfants, ils n'aiment pas que nous soyons une famille, a expliqué Jean d'Orléans à nos confrères. Plus on déploie de l'énergie pour arranger les choses, plus cela se dégrade. C'est le phénomène du trou noir qui absorbe votre énergie pour mieux vous détruire."

À défaut de pouvoir tout bonnement "se débarrasser" du comte de Paris et sa famille, les représentants de la Fondation auraient mis en place une série de mesures et contraintes pour les pousser vers la sortie, quitte à porter atteinte au domaine. "Une des mesures nous oblige à ne plus rentrer dans le domaine par la porte principale, mais à le faire par le chemin de ronde où ils veulent installer un portail électrique : une dépense inutile, absurde et dangereuse puisque le chemin de ronde qui domine des habitations n'est pas fait pour supporter des voitures." La situation s'est d'autant plus dégradée avec la crise du coronavirus : "Ils ont profité de cette période pour établir un règlement de quatre pages sous prétexte de sécurité sanitaire. Ce document auquel je ne reconnais aucune valeur juridique n'est en fait qu'une série de mesures nous visant."

Cette stratégie d'intimidation que le comte de 55 ans déplore se rapprocherait même du harcèlement, puisqu'il se sent "épié par une partie du personnel, espionné par des caméras de vidéosurveillance". Son épouse et leurs enfants ne sont pas épargnés : "Ils subissent des remarques désobligeantes et des vexations presque quotidiennes. Un jour, c'est une remarque sur le chien, le lendemain, c'est une de leurs poules qui a été écrasée, après c'est le potager qui est rendu inaccessible..." C'est pour cette raison que le comte de Paris a pris la décision d'éloigner ses proches "temporairement" : "Je les mets à l'abri pour avoir toute latitude pour remettre la Fondation dans l'état d'esprit qu'avait voulu mon grand-père quand il l'a fondée. Quant à moi, je ne quitte pas Dreux, j'y serai très régulièrement, de même que des membres de la famille."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Harry papa de Lilibet : bientôt de retour au Royaume-Uni pour Diana !
Harry papa de Lilibet : bientôt de retour au Royaume-Uni pour Diana !
Meghan et Harry : Où sera baptisée leur fille Lilibet ?
Meghan et Harry : Où sera baptisée leur fille Lilibet ?
Meghan Markle accusée de harcèlement : trois anciens employés retirent leurs plaintes
Meghan Markle accusée de harcèlement : trois anciens employés retirent leurs plaintes
Prince Harry et William en froid durant l'inauguration de la statue de leur mère ?
Prince Harry et William en froid durant l'inauguration de la statue de leur mère ?
Eugenie d'York : Adorables photos de son fils August avec Jack, pour un jour de fête
Eugenie d'York : Adorables photos de son fils August avec Jack, pour un jour de fête
Mort du Prince Philip : ses derniers mots à Charles révélés, la veille de sa disparition
Mort du Prince Philip : ses derniers mots à Charles révélés, la veille de sa disparition
Kate Middleton distinguée aux obsèques du prince Philip : un look presque 100% recyclé
Kate Middleton distinguée aux obsèques du prince Philip : un look presque 100% recyclé
Charlotte Casiraghi lumineuse : retour remarqué à Monaco avec le prince Albert
Charlotte Casiraghi lumineuse : retour remarqué à Monaco avec le prince Albert
John Crichton-Stuart : Mort du marquis de Bute, ami du prince Charles et ex-pilote automobile
John Crichton-Stuart : Mort du marquis de Bute, ami du prince Charles et ex-pilote automobile
Albert de Monaco : Son fils Alexandre privé de voir Jacques et Gabriella ? Sa mère sort du silence
Albert de Monaco : Son fils Alexandre privé de voir Jacques et Gabriella ? Sa mère sort du silence
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image