Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Jacques Goldman : Révolté, il dénonce un nouvel amendement contre la culture

18 photos
Lorsqu'il s'agit de justice et de droits, Jean-Jacques Goldman n'hésite pas à faire entendre sa voix pour défendre les causes et les valeurs qui lui importent. Très inquiet pour le monde de la culture, le chanteur a signé une tribune dans le "Journal du Dimanche", le 30 mai 2021, dénoncant un amendement qui sera débattu prochainement à l'Assemblée nationale.

Le 30 mai 2021, plus de 1660 artistes dont Jean-Jacques Goldman ont signé une tribune dans Le Journal du dimanche pour défendre la rémunération sur la copie privée en amont d'une discussion à l'Assemblée Nationale qui aura lieu le 10 juin 2021 et qui traitera d'un futur texte de loi sur l'empreinte environnementale du numérique. D'ordinaire très discret, l'interprète du titre Il suffira d'un signe appelle ainsi à refuser l'amendement qui va être débattu à l'Assemblée car celui-ci "fragiliserait encore un peu plus le monde culturel, déjà très affecté par la crise sanitaire".

"L'argent collecté grâce à la copie privée sert à aider chaque année 12.000 événements culturels. 64% des festivals de musique sont financés en partie par ce mécanisme. Deux cent mille auteurs, écrivains, cinéastes, artistes-plasticiens, photographes, scénaristes, auteurs-réalisateurs, auteurs de théâtre ou encore compositeurs de musique sont soutenus dans leur travail (...) Mais voilà, les vendeurs de produits reconditionnés refusent de contribuer à ce système vertueux. Leur argument est de dire : 'On est pour l'écologie, on favorise l'économie circulaire, on ne peut pas respecter en plus les règles européennes sur le droit d'auteur en participant au financement de la vie culturelle de notre pays.' Il faut choisir : écologie ou culture." peut-on lire dans cette tribune.

Déterminés à ne pas perdre leurs droits sur la La rémunération sur la copie privée, les artistes ayant signé cette tribune préviennent le gouvernement : "Nous ne laisserons pas détruire un des piliers du financement de notre travail pour que les grandes plateformes du numérique accumulent plus de milliards au détriment du plus grand nombre."

Parmi les signataires on retrouve notamment Abd Al Malik, Jean-Louis Aubert, Nathalie Baye, Bénabar, Sandrine Bonnaire, Dany Boon, Matthieu Chedid, Julien Clerc, François Cluzet, Gims, Vianney ou encore Zazie.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image