Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jean-Louis Trintignant va "de plus en plus mal", 15 ans après la mort de Marie

Jean-Louis Trintignant va "de plus en plus mal", 15 ans après la mort de Marie
Jean-Louis Trintignant interviewé par Laurent Delahousse dans l'émission "19 le dimanche" sur France 2 le 20 mai 2018.
13 photos
Lancer le diaporama
Interviewé par Laurent Delahousse, Jean-Louis Trintignant s'est confié avec douleur sur le drame de sa vie, la mort de sa fille Marie. Quinze ans après la disparition de celle-ci, l'acteur de 87 ans affirme qu'il ne s'en remettra jamais, bien qu'il trouve parfois un peu de réconfort dans son métier de comédien.

"C'est arrivé il y a quinze ans. C'est curieux, hein, moi je ne pensais pas qu'il y avait si longtemps." C'est face à Laurent Delahousse dans son émission 19h le dimanche diffusée le 20 mai 2018 sur France 2 que Jean-Louis Trintignant a de nouveau évoqué avec douleur et émotion la disparition de sa fille Marie, morte à la suite des coups portés par son compagnon d'alors, Bertrand Cantat. Aujourd'hui âgé de 87 ans et alors qu'il se produit actuellement au théâtre pour le spectacle poétique et musical Trintignant Mille Piazzolla, l'acteur français a admis que le décès de sa fille continuait à le hanter chaque jour. "C'était en 2003. Ça m'a beaucoup détruit, je n'arrive pas à m'en remettre. En même temps, on est fait de nos bonheurs et de nos drames", a-t-il ajouté.

Répondant à l'intervention de Laurent Delahousse, qui lui disait qu'il était "resté longtemps dans une forme de silence, de contemplation" qui lui ont par la suite permis de pouvoir se "relever", Jean-Louis Trintignant a répliqué : "Je ne me suis pas tellement relevé. Parce que je vais de plus en plus mal depuis quinze ans. Je vais de plus en plus mal", a-t-il poursuivi. Frappé par le deuil, mais aussi très éprouvé par la maladie, lui qui a révélé l'an dernier qu'on lui a diagnostiqué un cancer, le comédien éprouve également des difficultés à se déplacer et souffre de cécité. Malgré ces importants problèmes de santé, il affirme qu'il trouve un peu de réconfort dans son métier. "Il y a des gens qui me disent des fois : 'Vous devriez faire ce film, ça vous fera du bien', mais c'est vrai d'ailleurs, c'est un peu vrai. Ça me fait du bien, ça fait du bien de travailler", a-t-il concédé.

La dernière apparition de Jean-Louis Trintignant au cinéma remonte à l'an dernier pour le film Happy End de Michael Haneke (présenté au 70e Festival de Cannes). C'est d'ailleurs avec le réalisateur autrichien qu'il avait amorcé son grand retour en 2012 dans Amour (Palme d'or à Cannes).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image