Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jean-Marie Périer : "Henri Salvador, je le maudis et ne lui pardonnerai jamais !"

Jean-Marie Périer : "Henri Salvador, je le maudis et ne lui pardonnerai jamais !"
Jean-Marie Périer devant l'une de ses photos, juin 2009 !
5 photos
Lancer le diaporama

Le 4 février, sortait Casse-toi ! Crève mon fils, je ne veux pas de pédé dans ma vie chez Oh ! Editions. Cet ouvrage de témoignages d'ados chassés par leurs parents à cause de leur sexualité est signé Jean-Marie Périer.

Un article lui est consacré cette semaine dans Le Monde Magazine, dont Roman Polanski fait la une. Jean-Marie Périer y revient sur ses différentes vies de photographe star des années 60 (il est l'auteur de cette photo de Delon pour Dior) et de Salut les copains, aux années cinéma au côté de Jacques Dutronc, à sa carrière aux États-Unis dans la pub, avant de revenir en France. En 1990, il reprend la photo pour le magazine Elle que dirige sa demi-soeur Anne-Marie Périer : "J'ai retrouvé des créateurs - Karl Lagerfeld, John Galliano - qui sont finalement les vraies rock stars d'aujourd'hui", dit-il.

Dans son dernier livre, Périer donne la parole aux pensionnaires du Refuge. Une association de Montpellier qui recueille les adolescents homosexuels qui ne savent plus où aller : "Qu'est-ce qu'on reproche à ses mômes homosexuels ?", demande-t'il. "Ils veulent juste aimer quelqu'un. C'est terrifiant qu'on les oblige à se nier." La journaliste qui mène cet entretien y voit un lien avec l'histoire particulière de Périer, (il a su très tard qu'il n'était pas le fils de François Périer ) et découvrant que son père biologique, le chanteur Henri Salvador, décédé en 2008, n'a jamais voulu le reconnaître :

"Franchement, je n'y ai pas pensé. Ce qui m'a beaucoup touché - et cela peut-être un lien avec mon livre -, c'est qu'il a aussi largué ses petits-enfants, mes gosses. Pour cela, je le maudis et je ne lui pardonnerai jamais. Mes enfants voient bien que cela a un peu bousillé leur père mais ce n'est pas leur histoire. C'est moi qui a pris ça dans la tronche, pas eux..." Jean-Marie Périer a trois enfants : Lola, Paul et Arhtur (animateur sur Virgin Radio).

L'homme s'est donc construit sans Salvador mais pas sans père. Ce qui lui fait dire au début de l'interview : "Je ne serais pas arrivé là si je n'avais pas eu la chance d'être adopté et élevé par l'acteur François Périer. C'était un type extraordinaire qui m'a donné le plus important : des souvenirs et un exemple auquel j'avais envie de ressembler."

Aujourd'hui, Jean-Marie Périer a quitté Paris pour l'Aveyron. Il écrit.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image