Jean-Vincent Placé "alcoolique" : "Je n'ai jamais insulté cette jeune femme"
Publié le 11 avril 2018 à 11:25
Par Christopher R.
L'ancien secrétaire d'État Jean-Vincent Placé s'exprime pour la première fois depuis la nuit d'ivresse qui lui a valu d'être mis en garde à vue le 5 avril dernier pour violences, injures à caractère racial et outrage à agents.
Jean-Vincent Placé - Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis a donné une conférence de presse annonçant la désignation par le PS du numéro deux du Front Démocrate, Christophe Madrolle, dans les Bouches-du-Rhône, aux élections régionales, au siège du parti socialiste, Paris, France. Le 25 septembre 2015 Jean-Vincent Placé - Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis a donné une conférence de presse annonçant la désignation par le PS du numéro deux du Front Démocrate, Christophe Madrolle, dans les Bouches-du-Rhône, aux élections régionales, au siège du parti socialiste, Paris, France. Le 25 septembre 2015© BestImage
Jean-Vincent Placé - 30ème dîner annuel du conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) à l'hôtel Pullman à Paris le 23 février 2015.
Jean-Vincent Placé - Gala d'Enfance Majuscule donné au profit de l'enfance maltraitée à la Salle Gaveau à Paris, le 24 mars 2016. © Guirec Coadic/Bestimage
Jean-Vincent Placé - Petit-déjeuner de rentrée du gouvernement au ministère de l'Intérieur, place Beauvau, à Paris. Le 4 janvier 2017 © Cyril Moreau / Bestimage
Jean-Vincent Placé - Dîner d' Etat donné par le Président de la République française François Hollande au Palais de l' Elysée en l' honneur du Président de la République d' Afrique du Sud, Jacob Zuma à Paris le 11 juillet 2016. © Stéphane Lemouton / Bestimage
Jean-Vincent Placé - Personnalités à leur arrivée au dîner en l'honneur de président du Kazakhstan Noursoultan Nazarbaïev au palais de l'Elysée à Paris. Le 5 novembre 2015
Jean-Vincent Placé - Rentrée du conseil des ministres au palais de l'Elysée à Paris. Le 22 août 2016 © Denis Guignebourg / Bestimage
La suite après la publicité

C'est dans Paris Match que l'ex-sénateur de l'Essonne Jean-Vincent Placé a choisi de s'expliquer après sa mise en garde à vue le 5 avril dernier. Lors d'une soirée arrosée dans la nuit de mercredi à jeudi dans un bar de la rue Princesse(6e arrondissement de Paris), l'actuel président de l'Union des démocrates et des écologistes (UDE) aurait proposé de l'argent à une jeune femme pour danser avec son ami, puis il l'aurait insultée, avant de s'en prendre au videur puis à la police.

L'ancien secrétaire d'État, qui devra comparaître le 11 juillet au tribunal pour violences, injures à caractère racial et outrage à agents, a officiellement contesté les faits. "Une chose est de boire trop, une autre d'être pris pour un pervers et un raciste. Je n'ai jamais insulté cette jeune femme. Elle l'a confirmé lors de la confrontation. Je n'ai jamais proféré d'insultes racistes. Encore moins avec ce videur qui se fait appeler Vladimir et se prétend serbe. Lui m'a mis une gifle, mes lunettes sont tombées, elles se sont cassées en deux. L'outrage aux policiers est à replacer dans ce contexte d'énervement", a-t-il déclaré à Match.

Toutefois, Jean-Vincent Placé fait son mea culpa, affirmant mesurer "la honte et l'indignité d'avoir été en état d'ébriété, d'avoir eu un comportement déplacé et inconvenant". "J'en paierai les conséquences. Je le dois à ma famille auprès de laquelle je m'excuse aussi", a-t-il reconnu.

Il s'épanche également sur son addiction et l'alcoolisme dont il souffre. "Les trente-sept heures de garde à vue ont eu un mérite : j'ai enfin pris le temps de réfléchir. J'ai réalisé que, dans les derniers mois, j'avais bu excessivement en diverses circonstances. Il y a eu des excès, de l'alcoolisme. J'assume le mot. C'est une maladie, l'alcoolisme", assure-t-il à Paris Match, affirmant qu'il voulait "solder le temps d'avant, présenter (ses) excuses et arrêter de boire".

Son interview sera à retrouver en intégralité dans Paris Match, numéro 3596, en kiosques dès jeudi 12 avril.

Mots clés
Politique Clash Interview Alcool Agression Justice People France
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Omar Sy, Jean Dujardin, Vincent Cassel : un comédien français peut-il incarner le prochain James Bond ?
Omar Sy, Jean Dujardin, Vincent Cassel : un comédien français peut-il incarner le prochain James Bond ?
11 avril 2024
Albert de Monaco : Cet objet inestimable qui a appartenu à son père et qui ne quittera jamais le Rocher
Albert de Monaco : Cet objet inestimable qui a appartenu à son père et qui ne quittera jamais le Rocher
18 avril 2024
Les articles similaires
Alexandra Lamy révoltée contre Anny Duperey : elle lui adresse un message acerbe après ses propos polémiques
Alexandra Lamy révoltée contre Anny Duperey : elle lui adresse un message acerbe après ses propos polémiques
11 février 2024
Vahina Giocante abusée à 5 ans et évincée de sa famille : "C'est beaucoup plus simple..."
Vahina Giocante abusée à 5 ans et évincée de sa famille : "C'est beaucoup plus simple..."
25 mars 2024
Dernières actualités
VIDÉO Anne-Elisabeth Lemoine victime d'un malaise en direct, "un petit coup de chaud" play_circle
VIDÉO Anne-Elisabeth Lemoine victime d'un malaise en direct, "un petit coup de chaud"
22 avril 2024
Véronika Loubry : Son fiancé, malade au stade 4, victime d'un mensonge d'un médecin pour "faire plaisir"
Véronika Loubry : Son fiancé, malade au stade 4, victime d'un mensonge d'un médecin pour "faire plaisir"
22 avril 2024
Dernières news