Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jeffrey Epstein : Un "apparent suicide", les étranges circonstances de sa mort

Retrouvé mort dans sa cellule, Jeffrey Epstein se serait suicidé par pendaison suite à son incarcération. Accusé de multiples agressions sexuelles sur mineures, l'affaire pourrait également impliquer de nombreux hommes de pouvoir soupçonnés d'avoir participé à ce trafic. Alors, suicide ou assassinat prémédité ?

Jeffrey Epstein (66 ans) s'est-il vraiment suicidé ? Inculpé pour de multiples agressions sexuelles sur mineures, l'homme a été retrouvé pendu dans sa cellule, le 10 août 2019. Qualifiée samedi d'"apparent suicide" par l'administration pénitentiaire, les causes de sa mort restent toutefois à confirmer selon l'AFP. En attendant les résultats de l'autopsie pratiquée le 11 août 2019, la médecin légiste en chef de New York Barbara Sampson a indiqué avoir besoin de "plus d'informations" avant de pouvoir rendre ses conclusions. D'autant que de nombreux éléments étranges sur les circonstances de sa mort sont apparus depuis la découverte de son corps.

Des procédures de sécurité non respectées

Alors qu'il était incarcéré dans l'une des prisons les plus réputées du pays, le Metropolitan Correctional Center, des responsables pénitentiaires ont indiqué de manière anonyme à certains médias que les procédures prévues pour la surveillance de Jeffrey Epstein n'avaient pas été respectées. Tout d'abord, des rondes, prévues toutes les 30 minutes, n'auraient pas eu lieu. L'homme était seul dans sa cellule alors que la règle veut qu'ils soient deux. De plus, les gardes en charge de sa surveillance faisaient tous deux des heures supplémentaires. Autre fait troublant, Epstein ne bénéficiait plus d'une surveillance renforcée anti-suicide, alors qu'il avait apparemment tenté une première fois de mettre fin à ses jours le 23 juillet. Des failles de sécurité cruciales pour un détenu aussi important que Jeffrey Epstein.

Des hommes politiques impliqués

Accusé d'avoir abusé de jeunes filles dans ses luxueuses résidences en les forçant à des "massages" qui tournaient presque toujours aux rapports sexuels forcés, l'homme encourait 45 années d'emprisonnement. L'affaire a pris des proportions très importantes puisque de nombreux hommes de pouvoir pourraient également être impliqués dans ce trafic. Jeffrey Epstein auraient en effet invité des personnalités haut placées dans ses jets privés ou à ses soirées, dont Donald Trump, Bill Clinton ou le prince Andrew, fils de la reine Elizabeth II. Certains d'entre eux risquaient ainsi de se retrouver soupçonnés dans cette affaire. Virginia Giuffre, victime de Jeffrey Epstein ayant intenté une action au civil, aurait également cité dans sa déposition plusieurs hommes politiques. Tous ont démenti.

#EpsteinMurder

Sur les réseaux sociaux, une théorie du complot rejetant l'idée du suicide s'est créée sous le hashtag #EpsteinMurder. Le président américain Donald Trump a alimenté les rumeurs de complot en retweetant le 10 août 2019 une vidéo affirmant qu'Epstein "avait des informations sur (l'ex-président) Bill Clinton" et en sous-entendant qu'il serait lié à sa mort. Suite à l'emballement qu'a provoqué ce tweet sur Internet, le sénateur du New Jersey Cory Booker a déclaré : "Ce que (Trump) fait est dangereux : il donne vie non seulement à des théories du complot mais il fait aussi monter la colère et pire contre certaines personnes."

Une enquête ouverte en France

Les secrétaires d'Etat Marlène Schiappa (Egalité femmes/hommes) et Adrien Taquet (protection de l'enfance) ont réclamé lundi l'ouverture d'une enquête en France. "L'enquête américaine a mis en lumière des liens avec la France. Il nous semble ainsi fondamental, pour les victimes, qu'une enquête soit ouverte en France afin que toute la lumière soit faite", écrivent les deux ministres dans un communiqué, sans donner plus de détails à ce stade.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Pour ses 45 ans, Victoria Beckham a reçu un paquet cadeau de Kourtney Kardashian et son site, Poosh. Avril 2019.
Matt Pokora au Salsa Festival d'Oxnard, en Californie, le 28 juillet 2019.
Lindsey Vonn au micro de Nelson Monfort pour France Télévisions à Roland-Garros le 30 mai 2019 à Paris.
Bruce Willis et sa femme Emma dans les îles Turks-et-Caïcos en mars 2019
Khloé Kardashian et son nouveau nez- 5 septembre 2019.
Hélène Darroze dans "Vivement Dimanche"- 30 juin 2019.
Khloé Kardashian et son nouveau nez- 5 septembre 2019.
L'anniversaire de Romeo Beckham le 1er septembre 2019.
Notre interview "vénère" de Charlize Theron et Seth Rogen, à l'affiche de la comédie "Séduis-moi si tu peux !", le 15 mai 2019 au cinéma.
Jennifer Garner joue Groovy Kind of Love pour le 43e anniversaire de son amie Reese Witherspoon, le 22 mars 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel