Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jérôme Kerviel, condamné à trois ans de prison : ''Je suis totalement effondré''

5 photos
Lancer le diaporama

Mercredi 24 octobre, la cour d'appel de Paris condamne Jérôme Kerviel à 3 ans de prison ferme et 49 milliards de dommages et intérêts pour abus de confiance, faux et usage de faux et introduction frauduleuse de données dans le système informatique de la Société Générale. Sonné, le trader le plus célèbre de France, responsable d'une perte record de la banque en 2008, s'est déclaré sur RTL "effondré" après le verdict. Kerviel confirme son pourvoi en cassation - il n'ira donc pas en prison puisque la démarche est suspensive.

Interrogé par Marc-Olivier Fogiel sur RTL il y a quelques minutes, Jérôme Kerviel confie son désarroi et son intention de poursuivre le combat : "Je suis totalement effondré, je ne comprends pas le jugement rendu, je me pourvois en cassation sans hésitation", a-t-il déclaré, affirmant son intention de "continuer à se battre quoi qu'il arrive". Pour lui, la décision de la cour d'appel est "un appel à [se] mettre une balle dans la tête", a-t-il déclaré, tout en ajoutant qu'il ne le "ferait jamais, parce qu'[il] a des proches". L'ancien trader de 35 ans dit avoir pensé "à [sa] mère et au mal que ça lui a fait". "Je l'ai eue au téléphone depuis, je l'ai eue en pleurs", a déclaré Jérôme Kerviel. "Je ne m'attendais absolument pas à ce jugement (...) je m'attendais même à la relaxe", a-t-il ajouté. "Je pense que le jugement protège la Société Générale et que c'est comme ça depuis le début de l'enquête... Cela fait quatre ans que je vis ce calvaire", a-t-il poursuivi.

Interrogé par l'AFP, David Koubi estime avoir "échoué" dans son rôle : "Nous nous étions fixé comme objectif de défendre M. Kerviel contre une injustice absolument lamentable, je constate que nous avons échoué, a dit l'avocat. (...) Nous allons continuer de soutenir M. Kerviel dans le combat qu'il mène et nous allons maintenant rentrer travailler pour évoquer avec lui la possibilité de se pourvoir en cassation." Pourvoi en cassation désormais confirmé.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel