Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

JO 2012 : Bradley Wiggins, du jaune du Tour de France à l'or olympique

JO 2012 : Bradley Wiggins, du jaune du Tour de France à l'or olympique
Bradley Wiggins a décroché la médaille d'or du contre-la-montre lors des Jeux olympiques de Londres le 1er août 2012 sous les acclamations d'une foule massive venue applaudir la star locale
12 photos
Lancer le diaporama
Bradley Wiggins a décroché la médaille d'or du contre-la-montre lors des Jeux olympiques de Londres le 1er août 2012 sous les acclamations d'une foule massive venue applaudir la star locale

On l'avait laissé en larmes et en jaune dans les bras de sa femme et de ses enfants, au terme d'un Tour de France où il n'aura jamais été inquiété...

Dix jours plus tard, c'est en larmes toujours, au milieu de la foule venue l'acclamer et une médaille en or autour du cou que l'on a retrouvé Bradley Wiggins, champion olympique du contre-la-montre après avoir écoeuré ses adversaires ce mercredi 1er août.

Au terme des 44 kilomètres bouclés à 52,133 km/h de moyenne lors de l'épreuve du contre-la-montre, le Britannique décrochait sa quatrième médaille d'or aux Jeux olympiques, après la poursuite individuelle en 2004 et 2008 et la poursuite par équipe en 2008, devenant le sujet de Sa Majesté le plus titré, plus encore que la légende Steve Redgrave (6 médailles dont 5 en or en aviron), avec sept breloques. Un titre qui a pris une saveur toute particulière, puisque c'était la seconde médaille d'or du pays hôte décrochée la même journée, après l'or du double féminin en aviron obtenu sous les yeux du prince William.

Un énorme soulagement qui a mis en transe la foule, venue en masse tout le long du parcours, elle qui attendait une première récompense dorée depuis l'ouverture des Jeux. Car depuis sa victoire sur le Tour de France, Bradley Wiggins est devenue une icône outre-Manche. A l'image des grandes oreilles du prince Charles, ses rouflaquettes sont devenues légendaires, et ils étaient nombreux dans le public a s'être affublés de postiches semblables. Pourtant, l'homme de 32 ans a eu bien du mal à se rendre compte de la portée de sa médaille olympique : "Je n'avais pas réalisé, épuisé par cinquante minutes d'une telle intensité. Et même maintenant, je n'ai pas vraiment réalisé."

Au pied du magnifique palais de Hampton Court, la star locale savoure, après un parcours à travers Londres et sa campagne environnante où des milliers de Britanniques s'étaient massés. Posé sur un fauteuil royal, il est le temps d'une olympiade le roi de Grande-Bretagne et ses fanatiques sujets l'ont poussé jusqu'au bout d'un effort incroyable. "Au virage de Kingston, j'ai entendu plus de bruit que je n'en entendrai jamais plus dans ma carrière !", confiait le vainqueur du jour, pourtant habitué à grimper les célèbres cols de la Grande Boucle, plus bondés qu'une plage de la Côte d'Azur un jour d'été.

Bradley Wiggins pouvait avoir le sourire du devoir accompli, la star locale venait de réaliser une performance exceptionnelle, sous les yeux de dizaines de milliers de personnes aux couleurs de l'Union Jack, quelques jours après avoir décroché une victoire éclatante sur le Tour de France. Un été parfait, en somme.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image