Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Johnny Hallyday et Les Guignols : Une blessure d'enfance pour Laura Smet

10 photos
Lancer le diaporama
Alors que Canal+ sonne la fin des "Guignols de l'info", LCI ressort cette interview de Johnny Hallyday dans 7 sur 7 en 1991. Le rockeur y raconte combien avoir sa marionnette dans l'émission n'est pas toujours drôle, surtout quand sa propre fille, Laura Smet, en fait les frais à l'école...

Les Guignols de l'info, qui firent les beaux jours de Canal+, ne fêteront pas leurs 30 ans. L'émission culte s'arrêtera prochainement comme l'a confirmé Yves Lecoq, voix incontournable du programme. L'une des marionnettes les plus célèbres de l'émission est celle de Johnny Hallyday. Mais le rockeur a souffert de cette caricature et notamment du gag de la boîte à coucou, absurde mais aux conséquences bien réelles sur l'artiste et sa fille, Laura Smet.

Ah que coucou !

Née en 1983, Laura Smet a 5 ans à la création des Guignols. Il n'est déjà pas aisé d'avoir des parents aussi célèbres que Nathalie Baye et Johnny Hallyday, l'enfant va devoir grandir avec cet autre, cette marionnette de latex, cible de toutes les railleries. Le site de la chaîne LCI revient sur cette interview de Johnny Hallyday dans 7 sur 7, présentée par Anne Sinclair, le 7 juillet 1991. Le rockeur évoque son malaise en ce qui concerne sa marionnette et le désarroi de sa fille : "Ça me fait rire de temps en temps, mais ça ne fait pas du tout rire ma fille qui est revenue plusieurs fois de l'école disant s'être battue pour qu'on respecte l'image de son père, expliquait-il alors que Laura n'avait pas encore 8 ans au moment de l'interview. Ce n'est pas très agréable dans la vie quotidienne de s'entendre traiter d'abruti. Je trouve ça un peu dur. (...) Les auteurs devraient se renouveler un petit peu parce que je trouve ça vulgaire en plus." Deux ans plus tôt, le rockeur se vengeait symboliquement de sa caricature en lui coupant le nez sur le plateau de Nulle part ailleurs.

En 2007, interviewé pour Madame Figaro par l'écrivaine et polémiste d'On n'est pas couché Christine Angot, Johnny Hallyday confiait : "Ce qui m'a fait le plus mal dans ma vie, ça a été le mépris. Je n'étais pas allé à l'école, donc il y a des choses que je ne connaissais pas, et on me traitait d'abruti. Pendant longtemps, je n'osais pas parler dans les interviews, parce que Johnny Stark, mon premier manager, me disait : 'Moins tu parles aux journalistes, moins tu diras de conneries ! Alors, ne parle pas.' Et, du coup, je disais 'oui' ou 'non'." La marionnette des Guignols n'a fait que rouvrir cette blessure. C'est, comme le disait si bien Jean-Claude Camus dans Closer et comme le confirment ceux qui ont bien connu la star, un très grand malentendu : "Johnny est très intelligent et cultivé. On l'a fait passer pour un benêt pendant des années. C'est la présence de Nathalie Baye à ses côtés qui a renversé l'opinion."

Je me suis réfugiée dans un rôle de petite dure de mon invention dont j'ai mis du temps à me sortir

En 2015, dans une interview au Figaro, Laura Smet confirmait le récit de son père : "Les enfants sont durs entre eux. Ils se moquaient de moi à cause de la marionnette de mon père dans Les Guignols de l'info sur Canal+. Pour me protéger, je me suis réfugiée dans un rôle de petite dure de mon invention dont j'ai mis du temps à me sortir."

En décembre, lors que Johnny Hallyday est mort, Les Guignols lui ont rendu un dernier hommage en faisant chanter à ses marionnettes une reprise de Quelque chose de Tennessee.

Les Guignols rendent hommage à Johnny Hallyday, décembre 2017.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image