Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Julie Snyder et Pierre Karl Péladeau le divorce s'enlise : "Un choix déchirant"

Julie Snyder et Pierre Karl Péladeau le divorce s'enlise : "Un choix déchirant"
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Mauvaise passe pour l'ex-couple le plus influent du milieu médiatique québécois...

Cinq mois après leur mariage célébré avec faste et en présence d'une bonne partie du gratin du show business québécois, Julie Snyder et son mari Pierre Karl Péladeau annonçaient leur divorce. Les futurs ex-époux traversent actuellement une véritable crise dans leurs vies respectives, entre l'avenir bien assombri de l'animatrice à la télévision et l'annonce par son mari de son retrait de la vie politique...

C'était sûrement le plus beau jour de ma vie

Invitée dimanche soir pour la première fois en douze ans (elle avait toujours décliné) de la version canadienne de l'émission Tout le monde en parle, Julie Snyder n'a pu échapper aux questions sur son union avec celui qui a longtemps été le puissant patron du groupe de médias Québecor avant de quitter ses fonctions et de se lancer en politique où il s'est fait élire député et chef du Parti québécois (devenant au passage le chef de l'opposition officielle au Québec). Très émue et la voix nouée par l'émotion, celle que les Français ont découverte dans Vendredi, c'est Julie, a déclaré : "Quand Pierre Karl m'a demandée en mariage, le 6 août 2014, j'avais 47 ans, c'était pour mon anniversaire. Ce jour-là, après la naissance de mes enfants, c'était sûrement le plus beau jour de ma vie. Parce que ça faisait longtemps que j'espérais ça, malgré les crises, malgré Québecor, malgré la politique...", a-t-elle dit.

On aurait peut-être dû continuer à faire plus de thérapie

Bouleversée, l'animatrice a ajouté : "On voulait reconstruire notre nid familial, notre équipe, on était amoureux, on a travaillé en thérapie de couple. On n'a peut-être pas travaillé assez longtemps en thérapie de couple, on aurait peut-être dû continuer à faire plus de thérapie de couple, mais moi, mes repères, mes frontières, mon pays, c'était Pierre Karl." Le couple est aujourd'hui en médiation et, de tout évidence, ce n'est pas de tout repos... "C'est un beau défi, la médiation. (...) Nos enfants apprennent beaucoup par l'exemple. J'espère qu'on va pouvoir être un bon exemple pour nos enfants", a confié Julie Snyder. Avec celui qu'on surnomme PKL au Québec, elle a eu deux enfants : Romy (7 ans) et Thomas (11 ans).

Un choix déchirant

Julie Snyder traverse une grosse zone de turbulences puisqu'en plus de son divorce a gérer, elle n'est pas certaine d'avoir des projets sur le petit écran au Québec, alors qu'elle est devenue une énorme star grâce à ses émissions sur TVA. Elle a également été écartée de la prochaine interview que donnera son amie Céline Dion depuis la mort de René... Et par-dessus le marché, en raison de récentes lois, elle a du se séparer de sa société de production ! Dans son malheur, elle peut se dire que son futur ex-époux n'est pas forcément mieux loti. Pierre Karl Péladeau a annoncé lundi 2 mai son retrait de la vie politique. "Aujourd'hui, je suis devant une absence d'alternative qui me force à faire un choix. Un choix déchirant entre ma famille et mon projet politique", a-t-il dit. Le Journal de Montréal évoque une dispute autour de la garde des enfants...

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image