Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Jussie Smollett condamné : l'acteur coupable de sa fausse agression raciste

Jussie Smollett condamné : l'acteur coupable de sa fausse agression raciste
Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
13 photos
Jussie Smollett s'était attiré la sympathie de millions d'Américains, stars et anonymes, avant de susciter l'indignation. Il vient d'être reconnu coupable d'avoir mis en scène son agression raciste et homophobe. L'ancien héros de la série "Empire" compte faire appel de ce jugement.

L'agression raciste et homophobe subie par Jussie Smollett en janvier 2019 avait suscité une vive émotion, aussi bien aux États-Unis que dans le monde. L'indignation avait ensuite fait place à l'incompréhension, quand les soupçons de mise en scène étaient apparus. L'acteur révélé par la série Empire a été jugé pour faux témoignage et vient d'être reconnu coupable.

La sentence est tombée ce jeudi 9 décembre 2021, au tribunal George N. Leighton, à Chicago. Jussie Smollett a été reconnu coupable d'avoir mis en scène son agression raciste et homophobe, survenue le 29 janvier 2019. La star était accusée d'avoir "planifié" l'incident, en engageant deux faux agresseurs et en leur versant la somme de 3500 dollars (environ 3100 euros). Jussie Smollett avait aussi livré plusieurs faux témoignages à la police.

La peine sera connue ultérieurement. Jussie Smollett risque trois ans de prison, mais il pourrait être seulement condamné à des travaux d'intérêt général. L'avocat de la star, Nenye Uche, a annoncé que son client, qui avait plaidé non coupable, comptait faire appel. "Le verdict est incohérent. Nous sommes à 100% confiants que nous allons gagner ce cas en appel", a-t-il insisté en conférence de presse après l'audience.

Jussie Smollett a toujours assuré avoir été attaqué par deux hommes masqués et partisans de l'ancien président Donald Trump. Ses agresseurs présumés l'auraient frappé en proférant des insultes racistes et homophobes et lui auraient mis un noeud coulant autour du cou. Les deux suspects, que l'acteur aurait en fait engagés, ont témoigné au cours du procès et accablé Jussie Smollett, cerveau de l'opération.

Il m'a dit qu'il voulait que je le frappe, mais pas trop fort.

Pour l'un des deux hommes, Abimbola Osundairo, Jussie Smollett souhaitait uniquement faire avancer sa carrière. Il "parlait des studios [de production de la série Empire, NDLR] qui ne prenaient pas la lettre de menaces au sérieux. Il m'a alors dit qu'il voulait que je le frappe, et j'étais supposé le frapper mais pas trop fort." Le témoin a accepté de participer à la fausse agression, car il se sentait redevable de l'acteur, qui l'avait aidé à obtenir un petit rôle dans la série. Son frère et complice, Olabinjo Osundairo, a pour sa part détaillé comment l'acteur lui aurait dit quelles insultes proférer.

Cette affaire avait provoqué un choc dans un pays encore fortement marqué par les discriminations raciales et sexuelles. Jussie Smollett avait immédiatement reçu le soutien de nombreuses célébrités. Il a été trahi par des images de télésurveillance, l'examen des données téléphoniques des trois hommes et de vidéos par les enquêteurs.

Jussie Smollett avait d'abord été mis en examen pour faux dépôt de plainte. Les accusations avaient été soudainement abandonnées en mars 2019, en échange de 10 000 dollars et de deux jours de travaux d'intérêt général.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image