Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kamini : ''Loca'', un come-back et un clip en chanteur latino déjanté

5 photos
Lancer le diaporama

La course au tube de l'été est définitivement lancée ! Après Seth Gueko et son drôle de Barbeuk en compagnie de Norbert de Top Chef, c'est Kamini qui fait son grand retour en musique. Sept ans l'incroyable buzz de son titre Marly Gomont, le rappeur revient avec un titre encore décalé et plein d'humour, Loca. Un single illustré par un clip qui vient tout juste d'être dévoilé.

Pour son retour, Kamini a donc décidé de renouer avec sa recette de toujours, qui avait fait son succès avec une chanson humoristique et un clip décalé. Dans cette vidéo qui prend parfois la forme d'un sketch, le rappeur s'est rebaptisé El Kaminio et joue le rôle d'un chanteur latino. Un personnage parodique qui détourne quelques codes des tubes du moment comme Zumba he, zumba ha de Jessy Matador mais se moque également des boys bands ainsi que de Will.i.am sur des sonorités electro.

A l'heure où une autre chanson parodique, Quand il pète il troue son slip de Sébastien Patoche alias Cartman, truste les tops singles, Kamini espère donc renouer avec le succès grâce à Loca cet été. Un succès qui lui servirait de tremplin puisque le rappeur s'est récemment lancé dans le one-man-show, comme il l'a confié il y a quelques semaines dans Touche pas à mon poste sur D8. C'est d'ailleurs face caméra, sur un ton rappelant au passage celui des stars de l'humour sur le web comme Norman Thavaud, qu'il débute son clip.

Car s'il est devenu un véritable phénomène avec le rural Marly Gomont en 2006 et avait d'abord réussi à surfer sur la vague en écoulant 80 000 exemplaires de son premier album Psychostar World, la suite a été plus compliquée pour Kamini. Le rappeur picard avait ainsi essuyé un échec avec son deuxième effort, Extraterrien et avait progressivement disparu du devant de la scène.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image