Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kate Middleton n'a besoin de personne pour éblouir Hollywood

Les conditions de la première visite officielle du prince William et de Catherine, duchesse de Cambridge, en tant que mari et femme se précisent...

Récemment apparus en couple, coup sur coup, pour les célébrations du 90e anniversaire du duc d'Edimbourg, époux de la reine, et pour celles de l'Ordre de la Jarretière, William et Catherine sont attendus depuis de longues semaines de l'autre côté de l'Atlantique, pour une visite officielle généreuse au Canada (pays du Commonwealth qui reconnaît l'autorité du souverain britannique et a à coeur de féliciter son futur monarque pour sa noce), un peu plus expéditive en Californie.

Sur place, leur programme est déjà connu dans les grandes lignes : le duc et la duchesse de Cambridge seront accueillis dans la ferveur à Ottawa, capitale canadienne, le 30 juin, avant d'y partager la liesse populaire à l'occasion de la Fête nationale, le 1er juillet. Un beau cadeau que la mariée du royaume, pour les sujets canadiens. Ils se rendront ensuite à Montréal (le 2), où ils assisteront au bouquet final de l'incontournable festival de jazz, Québec (le 3), puis gagneront la province de l'Ile-du-Prince-Edouard (3 et 4), où Catherine découvrira grandeur nature le décor d'un roman qu'elle aime tant (Anne of Green Gables, de Lucy Maud Montgomery), les Territoires du Nord-Ouest (4-6) et enfin Calgary le 6 juillet, où ils pourront peut-être goûter la fièvre annuelle du... rodéo lors du Stampede, un rendez-vous qui compte des milliers d'afficionados. Leur présence à cet événement est toutefois très peu probable.

Les espoirs du commerce britannique reposent (en partie) sur eux...

Le 8 juillet, ils réapparaîtront aux Etats-Unis. A Los Angeles, ils résideront chez le consul général britannique, dans le quartier historique de Hancock Park. Idéal pour les premières découvertes de Catherine au pays de l'Oncle Sam, elle qui n'y est jamais venue. Le soir même, ils seront les invités d'honneur d'un dîner donné par les affaires extérieurs du gouvernement britannique, au même endroit. Le 9, on espère voir le prince William en selle pour un match de polo caritatif, au club de Santa Barbara, au profit de l'association des Amis américains de la fondation du prince William et du prince Harry. Son épouse Catherine sera l'objet de tous les regards, étant en charge de décerner le trophée à l'issue de la rencontre. En soirée, il sont attendus en grande pompe au Belasco Theatre, pour une soirée de gala organisée par les BAFTA (British Academy of Film and Television Arts), dont William est le président, qui visera à valoriser les jeunes cinéastes britanniques à Hollywood. Il se fendra bien entendu d'un discours de circonstance. Le lendemain (10 juillet), ils concluront leur visite officielle par une visite dans une école d'arts accueillant des enfants défavorisés, et une rencontre avec d'anciens soldats.

Quand Catherine tient tête au palais !

Bien des curieux ne sont pas tant intéressés par le déroulé de la visite officielle que par la duchesse de Cambridge. Elle sera naturellement l'atout charme de ce nouveau rendez-vous d'amitié avec le Canada et de ce rapprochement britanno-américain (y compris économique : le marché de la Côte Ouest est dans la mire des Britanniques), et ses apparitions seront scrutées, son style décrypté méticuleusement... pour être mieux copié. Malgré l'enjeu, l'épouse de William, même si aucune allocution publique de sa part n'est prévue, se refuse à n'être qu'un porte-étendard de la couronne. Mieux, c'est elle-même qui s'occupera de son look ! N'en déplaise au palais Saint-James, qui gère les affaires du prince William, Catherine n'a pas cédé : elle ne veut pas d'une habilleuse dans l'escorte du couple outre-Atlantique ! Considérant que ce serait "un gaspillage d'argent" et qu'elle ne veut pas être "un cintre", elle a obligé le Palais Saint-James à se rétracter et à annuler sa petite annonce parue récemment : le secrétariat du prince William avait prospecté pour des domestiques pour le couple amené à emménager à Kensington, dont une habilleuse. Pour son voyage en Amérique, Catherine choisira et arrangera elle-même ses vêtements, pris dans sa garde-robe existante. La verra-t-on recycler à nouveau une tenue favorite ? Son coiffeur en revanche, James Pryce, qui avait réalisé sa coiffure à l'occasion du mariage, l'accompagnera.

En tout, ce sont sept personnes qui seront du voyage, au côté du couple, dont Jamie Lowther Pinkerton, secrétaire personnel des jeunes mariés dont le jeune fils (baptisé William) fut un des pages lors de la noce du 29 avril. Il y aura également Chris Keeley, assistant, Miguel Head, attaché de presse, Patrick Harrison, attaché de presse du prince, et David Manning, conseiller du couple. Une garde rapprochée plutôt modérée, fait-on valoir du côté du palais. Mais aucune figure féminine pour assister la duchesse de Cambridge dans sa première grande sortie internationale.

Ce qui apparaît clairement, c'est que Catherine a une confiance à toute épreuve.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Matthieu de "Mariés au premier regard 2021" sorti en robe et avec un ventre de femme enceinte
Matthieu de "Mariés au premier regard 2021" sorti en robe et avec un ventre de femme enceinte
K. Maro papa pour la première fois : le prénom original de son bébé
K. Maro papa pour la première fois : le prénom original de son bébé
Salma Hayek mariée à François-Henri Pinault : confidences sur leurs moments intimes "d'une grande banalité"
Salma Hayek mariée à François-Henri Pinault : confidences sur leurs moments intimes "d'une grande banalité"
Jalil Lespert lié à Laura Smet : un plus pour son biopic sur Johnny Hallyday ? Pas vraiment...
Jalil Lespert lié à Laura Smet : un plus pour son biopic sur Johnny Hallyday ? Pas vraiment...
Chloé Jouannet : Canon à Roland-Garros, sa maman Alexandra Lamy sous le charme
Chloé Jouannet : Canon à Roland-Garros, sa maman Alexandra Lamy sous le charme
Chloë Sevigny mariée en secret : un an après, elle dévoile une étonnante photo des noces
Chloë Sevigny mariée en secret : un an après, elle dévoile une étonnante photo des noces
Delphine Wespiser, des débuts très maladroits avec son chéri Roger : "Il s'est vraiment grillé !" (EXCLU)
Delphine Wespiser, des débuts très maladroits avec son chéri Roger : "Il s'est vraiment grillé !" (EXCLU)
Adixia (Les Marseillais) soudainement séparée d'Illan : Bastien Grimal tente sa chance
Adixia (Les Marseillais) soudainement séparée d'Illan : Bastien Grimal tente sa chance
Inès Loucif (Koh-Lanta) volée à sa porte d'entrée : elle se confie sur sa mésaventure et fait réagir son ex
Inès Loucif (Koh-Lanta) volée à sa porte d'entrée : elle se confie sur sa mésaventure et fait réagir son ex
Élise Lucet seule pour élever sa fille Rose, depuis le décès de son mari : "Je ne suis pas la mère parfaite"
Élise Lucet seule pour élever sa fille Rose, depuis le décès de son mari : "Je ne suis pas la mère parfaite"
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image