Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kate Middleton, William et Harry : Célébration solennelle auprès d'Elizabeth II

Kate Middleton, William et Harry : Célébration solennelle auprès d'Elizabeth II
Le prince William, duc de Cambridge, et Kate Middleton, duchesse de Cambridge, lors de l'inauguration le 9 mars 2017 à Londres d'un mémorial rendant hommage aux services rendus au péril de leur vie par les personnels de l'armée britannique et les civils de la Défense lors de la Guerre du Golfe et des conflits armés en Irak et en Afghanistan.
68 photos
Lancer le diaporama
Le prince William, duc de Cambridge, et Kate Middleton, duchesse de Cambridge, lors de l'inauguration le 9 mars 2017 à Londres d'un mémorial rendant hommage aux services rendus au péril de leur vie par les personnels de l'armée britannique et les civils de la Défense lors de la Guerre du Golfe et des conflits armés en Irak et en Afghanistan.
Intimement liée à l'armée, la famille royale s'est rassemblée pour rendre hommage à l'esprit patriotique de ceux qui risquent leur vie et ceux qui l'ont perdue.

En passe de s'installer à temps plein à Londres, tant pour la scolarité de leur fils le prince George que pour pouvoir jouer pleinement leur rôle royal, le prince William et la duchesse Catherine de Cambridge faisaient tout naturellement partie de l'exceptionnel rassemblement de la famille royale britannique ce jeudi 9 mars 2017 dans la capitale anglaise à l'occasion de l'inauguration d'un memorial de guerre.

La reine Elizabeth II était en effet très bien entourée par son clan pour dévoiler, dans le parc Victoria Embankment Gardens tout proche du ministère de la Défense, un monument commémoratif du lourd tribut humain payé lors de la guerre du Golfe et des conflits armés en Irak et en Afghanistan, dont les troupes britanniques se sont retirées en 2014 après avoir perdu 456 personnes, soldats et civils de la Défense (en plus des 179 en Irak et 47 au cours de la guerre du Golfe).

Le duc d'Edimbourg, 95 ans, mari de la souveraine, leurs enfants le prince Charles, avec son épouse Camilla, la princesse Anne, le prince Andrew et le prince Edward, avec son épouse la comtesse Sophie de Wessex, le duc et la duchesse de Cambridge mais aussi le prince Harry, tout juste rentré de son week-end de noces en Jamaïque après de doux moments en compagnie de sa petite amie Meghan Markle, étaient tous présents à ses côtés pour découvrir la sculpture réalisée par l'artiste Paul Day. Elle ne comporte aucun nom, car elle a vocation à rendre hommage au sens du devoir et à l'engagement de ceux qui servent leur pays plutôt qu'à se focaliser sur leur mort au champ d'honneur.

Le sens du devoir et de la nation

"Des centaines de milliers de personnels militaires et de civils britanniques ont servi ce pays de toutes sortes de manières en apportant leur soutien à ces campagnes, a expliqué à ce titre Lord Stirrup, ancien chef d'état-major (entre 2006 et 2010) désigné directeur du comité du memorial, et il nous a semblé extrêmement important que la façon dont ils se sont comportés, dont ils ont rempli leur devoir et le service qu'ils ont rendu à la nation soit honoré et commémoré. De fait, le memorial est exactement cela : il s'agit de commémorer le sens du devoir et le service, pas les campagnes en soi ; il s'agit de ces principes qui sont importants pour toute société civilisée et ont toujours été une partie de qui nous sommes et de comment nous nous voyons en tant que nation."

La cérémonie solennelle était suivie par les principales figures politiques du pays, à l'instar du Premier ministre Theresa May et de plusieurs membres de son gouvernement, tandis qu'une réception organisée à cette occasion a rassemblé près de 2 500 invités à Horse Guards.

La présence massive de la famille royale, unie autour d'une Elizabeth II vêtue d'un vibrant bleu roi, illustrait bien les liens forts de la couronne et de l'armée. Outre les deux campagnes du prince Harry en Afghanistan, comme contrôleur aérien en 2007 puis comme pilote d'hélicoptère Apache en 2012, qui a depuis quitté l'armée mais demeure intensément engagé auprès des vétérans et des blessés de guerre, les membres du clan se sont à de multiples reprises rendus sur le terrain : le prince Philip en 2006 à Basra, le prince Charles au même endroit en 2004 ainsi qu'à Camp Bastion en Afghanistan en 2010, de même que le prince William. La princesse Anne s'est rendue à trois reprises en Afghanistan et le prince Andrew deux fois (2005, 2007), avant trois déplacements en Irak en 2008, 2009 et 2010.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image