Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kev Adams : 5 choses à savoir sur le "Love Addict"

13 photos
Lancer le diaporama
Bande-annonce de Love Addict. En salles le 18 mars 2018.
Humoriste consacré, il a également conquis le cinéma et la comédie française, avec de nombreux succès populaires à la clé. Mais connaisssez-vous bien le héros de "Love Addict" ?

Kevin Smadja, alias Kev Adams pour ce qui est de son nom de scène, est devenu une superstar. Après avoir rempli les plus grandes salles avec ses spectacles, le jeune humoriste s'est lancé, avec le succès qu'on sait, dans le cinéma. À 26 ans, il est aujourd'hui à l'affiche de Love Addict, une comédie romantique dans laquelle il campe Gabriel, un love addict, un amoureux compulsif des femmes. Un sourire, un regard, un parfum... Il craque. Mais à force de dérapages de plus en plus acrobatiques entre sa vie sociale et sa vie professionnelle, Gabriel est totalement grillé. Bien décidé à changer (ou du moins à essayer), il recourt aux services d'une agence de "Minder", sorte de coach personnel 2.0. C'est Marie-Zoé (Mélanie Bernier), aux méthodes plutôt atypiques, qui va prendre en main le cas de Gabriel pour une thérapie de choc... Voici cinq choses à savoir sur Kev Adams, le héros de Love Addict.

C'est Anne Roumanoff qui l'a repéré

Kev avait 16 ans et se produisait dans des petits café-théâtres parisiens. C'est lors d'une scène ouverte qu'Anne Roumanoff, ou plutôt sa productrice Elisa Soussan, a été séduit par son sens du show et sa fougue. Elle lui offre alors des possibilités de se produire en première partie d'une carte blanche à l'Olympia. C'est là que Laurent Ruquier le voit et l'invite dans son émission On ne demande qu'à en rire.

C'est un garçon complexé

Il ne l'a jamais caché. Enfant et adolescent, Kevin a souffert de son physique. "De mes 8 à 13 ans, j'ai été bouboule, pour ne pas dire plus. Ça a été une période très dure, avec les nutritionnistes, les spécialistes de santé qui m'interdisaient des plats à la cantine. En même temps, cela m'a forgé une personnalité. Jeune ado, je ne pouvais m'affirmer par le physique. Les seuls atouts qui restaient étaient l'humour et l'intelligence", a-t-il déjà raconté.

Il détestait ses cheveux

Si le poids a été son grand complexe, son plus grand défaut à ses yeux a été ses cheveux. "On a tous des défauts qu'on ne supporte pas. Moi, c'est mes cheveux", disait-il. Selon lui, c'est à cause de sa tignasse et de ses frisottis qu'il a enchaîné les castings ratés alors qu'il avait 9-10 ans.

À la conquête d'Hollywood

À l'instar de son mentor Gad Elmaleh, Kev rêve d'Amérique. Et il est en train de le réaliser. L'acteur vient d'y boucler Superhigh, mini-série coproduite par la France mais tournée dans la langue de Shakespeare que Blackpills diffusera et dans laquelle il fume une Marie-Jeanne le dotant de superpouvoirs. Il sera également au cinéma face à Mila Kunis et Justin Theroux dans The Spy Who Dumped Me, une comédie prévue en juin 2018.

Il est célibataire

Des idylles, à l'instar de celle avec l'ancienne Miss France, la sublime Iris Mittenaere, on lui en prête de nombreuses. Mais Kev est célibataire. Attention, il est loin d'être un Love Addict, même s'il s'estime romantique et investi lorsqu'il est dans une relation.

Love Addict, en salles le 18 avril 2018.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel