Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kev Adams : ''Plus tsar que star'', le comique s'attire les foudres de la presse

Kev Adams : ''Plus tsar que star'', le comique s'attire les foudres de la presse
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.

Kev Adams s'est attiré les foudres de certains journalistes ! Le comique de 22 ans, qui s'est fait connaître grâce au programme court et humoristique Soda, a été vivement critiqué par la Voix Du Nord. La raison ? L'interdiction faite aux journalistes d'aller voir son spectacle. Son attachée de presse assume !

De passage à Cambrai avec son spectacle Voilà, voilà !, Kev Adams, véritable idole des jeunes, n'a pas fait que des heureux en interdisant aux photographes et journalistes d'assister à sa représentation. La Voix du Nord, qui explique avoir réalisé dix jours plus tôt une interview du jeune homme, a décidé d'écrire une lettre ouverte sur son comportement qui constitue, selon les propos du journal, une atteinte à la "liberté de la presse".

Le quotidien ne mâche pas ses mots : selon lui, la star du film Les Profs s'est montrée "plus tsar que star". "La liberté de la presse est l'un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui reposent sur la liberté d'opinion, la liberté mentale et d'expression. Bafouer ce principe, c'est faire acte de despotisme, ce qui est extrêmement grave, surtout lorsqu'on s'affiche comme l'humoriste préféré des ados !", peut-on lire dans La Voix du Nord.

Après la parution de cet article, loin d'être dithyrambique on l'imagine, l'attaché de presse du comique a "décroché son téléphone" pour fournir quelques explications, comme le raconte le journal dans une seconde parution. Selon lui, le spectacle n'ayant pas encore été joué à Paris, il devait rester secret et de préciser ensuite que "tous les artistes pratiquent ainsi." Un argument auquel le journal a répondu : "À Paris peut-être, mais en tout cas, pas à Cambrai..." Avant de conclure : "Et là, surprise, le parisianisme de l'homme éclate au grand jour : 'Je n'y peux rien si vous vivez dans le trou du cul du monde !'" Les habitants de Cambrais, autrement dit "les Trouduculdumondais", apprécieront !

Jeudi 10 octobre, sur son compte Twitter, Kev Adams s'est exprimé concernant la déclaration de son attaché de presse et a déclaré : "Je ne cautionne absolument pas les propos de mon attachée de presse! J'ai un profond respect pour mon public d'où qu'ils viennent!" Espérons que cela calmera les esprits...

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image