Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kheiron : Accusé d'être CopyComic, il admet une aide mais dément être l'auteur

Exclusif - Ll'humoriste Kheiron - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche" au studio Gabriel à Paris le 31 octobre 2018. L'émision sera diffusée le 18 novembre 2018. © Guillaume Gaffiot/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Ll'humoriste Kheiron - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche" au studio Gabriel à Paris le 31 octobre 2018. L'émision sera diffusée le 18 novembre 2018. © Guillaume Gaffiot/Bestimage
Accusé par Sandra Sisley et Philippe Lellouche d'être derrière le pseudonyme de CopyComic, celui qui a dénoncé le plagiat d'humoristes français, Kheiron a apporté sa réponse. Sur son compte Twitter, ce lundi 3 juin 2019, il met les choses au clair.

Le 2 juin, sur Twitter et Instagram, le comédien Philippe Lellouche et la femme d'affaires Sandra Sisley (épouse de l'humoriste et comédien Tomer Sisley, accusé de plagiat) ont affirmé que CopyComic serait l'acteur, réalisateur et humoriste Kheiron. Ce dernier dément être celui qui dénonce le plagiat d'humoristes français, mais admet avoir apporté son aide. Baptiste Lecaplain, également cité comme étant derrière ce pseudo, a lui aussi nié sur Twitter.

Après avoir démenti auprès de Closer, Kheiron a donc choisi de rétablir la vérité sur son compte Twitter suivi par 71 000 abonnés, ce lundi 3 juin : non, il n'est pas le propriétaire du compte Twitter et de la chaîne YouTube CopyComic dénonçant le plagiat d'humoristes français qui se sont approprié des blagues de collègues étrangers, mais oui, il a bien apporté son aide.

Je vous décris juste notre quotidien

"L'humour est un des seuls domaines où la condamnation des voleurs ne fait pas l'unanimité. C'est plus facile de se mettre à la place de quelqu'un qui s'est fait cambrioler que de quelqu'un à qui on a volé... une blague ? Une idée ? Un concept ? Mais demandez à Georges Lucas s'il aurait préféré qu'on lui vole sa voiture ou son idée de Star Wars. Je ne vous demande pas de plaindre les humoristes qui restent privilégiés dans cette société où beaucoup ont des problèmes bien plus graves. Je vous décris juste notre quotidien pour que vous puissiez essayer de vous mettre à la place d'un mec ou d'une fille de 20 ans, qui parcourt Paris dans tous les sens pour jouer 10 min dans trois lieux différents chaque soir. Un mec ou une fille qui paie son loyer avec les quelques pièces et billets que les spectateurs laissent dans un chapeau à la fin du show. Un mec ou une fille qui ne vit que pour trouver la meilleure manière d'enchaîner ses quelques blagues pour vous faire rire. Et dont le meilleur moment de la journée sera celui qu'il ou qu'elle aura partagé avec vous sur scène. Essayez de vous mettre à sa place quand il voit son texte dans la bouche d'un confrère qui reçoit vos rires en cadeau", écrit-il en préambule.

Il nous a rendu justice à nous, auteurs, mais surtout à vous, public

Et le réalisateur de Nous trois ou rien et Mauvaises Herbes d'ajouter : "Je ne suis plus cet humoriste débutant qu'ils peuvent intimider, menacer, interdire de jouer dans telle ou telle salle ou empêcher d'être invité dans tel ou tel média. Pour faire simple, je n'ai à lécher le cul de personne pour pouvoir continuer à exercer mon métier. Ça fait des années que mes collègues humoristes et moi-même assistons à un sempiternel vol de textes dans l'impuissance la plus totale. Et puis #Copycomic est arrivé. Je ne sais pas pour vous, mais me concernant, lorsque quelqu'un dénonce des gens qui ont une attitude nuisible, ce n'est pas un délateur, mais un lanceur d'alerte. C'est un acte citoyen. (...) Il nous a rendu justice à nous, auteurs, mais surtout à vous, public. Vous qui méritiez de savoir la vérité. Des humoristes lui parlent, mais également des journalistes et des anonymes fans de stand-up. Croyez-moi, il est impensable qu'une personne puisse récolter toutes ces données sans une aide massive. Et je le répète, je suis fier d'avoir fait partie de cette aide. À ceux qui sont derrière toute cette mascarade, je vous conseille d'écouter le public en vous remettant en question et en arrêtant de chercher des fautifs. Ils sont dans vos miroirs. Donc pour répondre à cette accusation plutôt flatteuse : Non, je ne suis pas Copycomic. C'est clair, précis et sans équivoque. Je ne peux décemment pas m'approprier l'oeuvre de la personne qui a assaini l'humour français. Certes, nous étions beaucoup à le soutenir en secret, mais c'est à lui qu'il faut rendre hommage."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Louane dans Clique, sur Canal + le mardi 3 septembre 2019.
Rachel Legrain-Trapani parle de son ex-Benjamin Pavard dans "TPMP People", le 21 juin 2019 sur C8.
Mélissa Theuriau a filmé son mari Jamel Debbouze avec leur fille Lila au pied su sapin de Nöel. Instagram, le 6 décembre 2019.
Patrick Bruel dans le reportage "Patrick Bruel, entre les lignes". Diffusé sur France 3 le 1er novembre 2019.
Clara Morgane invitée dans l'émission "De quoi j'me mêle" - samedi 16 novembre 2019 sur C8
Sandra Sisley filme Laeticia Hallyday au restaurant à Saint-Barthélemy le 17 juillet 2019.
Ariane Bordier en interview pour "Purepeople.com". Juin 2019.
Story Instagram (vidéo) de Laeticia Hallyday publiée après son dîner avec ses filles Jade et Joy et Jean Reno au restaurant Marsan d'Hélène Darroze le 24 juin 2019 à Paris.
Cécile de "L'amour par défauts" a retrouvé sa fille Léa - "Crimes et faits divers" le 2 octobre 2019, sur NRJ12
Clio Pajczer et son mari Aurélien en plein moment de complicité lors de leur union, le 29 juin 2019 en Corse.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel