Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Killing Bono : Ce groupe qui voulait la peau de U2

6 photos
Lancer le diaporama

Killing Bono ! Non, personne ne veut la peau du leader du groupe U2... Enfin presque. Il s'agit du titre du film tiré de l'autobiographie I was Bono's Doppelganger (j'étais le double de Bono), de Neil McCormick. Nick Hamm a décidé de porter cette histoire vraie au cinéma, pour raconter la jeunesse de cet homme aux côtés de Bono, et la création parallèle de leur groupe de musique, Shook Up. L'un deviendra mythique, l'autre pas.

Ce film nous plonge dans l'Irlande des années 70. Ce sont les scénaristes Dick Clement et Ian La Frenais, tous deux proches de U2 et du cinéma irlandais, qui ont fait part de leur volonté de travailler sur le projet. Pour le casting, on retrouve d'un côté Ben Barnes, rôle principal remarqué en Prince Caspian du Monde de Narnia. Son frère est incarné par Robert Sheehan, héros débordant d'énergie, Nathan, de la série britannique Misfits. De l'autre, il y a Bono, joué par Martin McCann, vu dans Band of Brothers et Le Choc des Titans.

Attention, ce n'est pas pour autant qu'il y a des inimitiés entre Neil McCormick et Bono, comme l'indique un passage de son livre où il raconte avoir dit à Bono : "J'ai l'impression que tu vis l'existence qui aurait dû être la mienne." Bono lui a alors répondu, en rigolant : "C'est parce que je suis ton double maléfique. Pour récupérer ta vie, il te faudra me tuer." "C'est devenu une blague entre nous, raconte l'auteur. Il me laissait parfois des messages sur mon téléphone, juste pour me dire : C'est Bono. Tu dois me tuer". L'écrivain rapporte aussi que Bono a surtout apprécié les scènes du début du film, qui raconte leur jeunesse. S'il n'a pas percé dans la musique comme il l'aurait souhaité, Neil McCormick est devenu un critique musical réputé du journal anglais le Daily Telegraph.

Killing Bono est le dernier film du regretté Pete Postlethwaite. Le réalisateur avait prévu pour lui un rôle plus conséquent, mais face à la maladie, son personnage a été réécrit. L'acteur oscarisé pour Au nom du père est décédé en janvier 2011.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image