Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kim Kardashian futile ? Elle fait plier Trump et libère une détenue de 63 ans

Kim Kardashian futile ? Elle fait plier Trump et libère une détenue de 63 ans
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Kim Kardashian et Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison Blanche le 30 mai 2018
19 photos
Lancer le diaporama
Kim Kardashian et Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison Blanche le 30 mai 2018
Mission réussie pour la star de télé-réalité. Grâce à sa rencontre avec Donald Trump, Kim Kardashian a fait libérer Alice Marie Johnson, sexagénaire enfermée depuis plus de vingt ans pour un délit non violent. Elle laisse exploser sa joie sur Twitter.

Kim Kardashian est une influenceuse primée dont le pouvoir ne se limite pas à la seule industrie de la mode et de la beauté. Grâce à sa rencontre avec Donald Trump organisée le 30 mai 2018 à la Maison Blanche, elle a réussi à faire libérer Alice Marie Johnson. De quoi contrebalancer les arguments des détracteurs affirmant que la jeune femme de 37 ans n'est rien d'autre qu'une star de télé-réalité futile, connue grâce à une sextape et jouant de son influence infondée pour notamment promouvoir des produits minceurs controversés.

Selon TMZ, l'Américaine sexagénaire condamnée à la perpétuité en 1997, pour un délit non violent lié à la drogue, vient d'être graciée. Déjà libérée de sa prison d'Aliceville (Alabama), elle aurait directement retrouvé sa famille après plus de vingt ans derrière les barreaux : "Merci de me donner une seconde chance pour vivre et renouer avec ma famille, a-t-elle déclaré en pleurs devant les caméras. Bénie soit Kim, notre petit ange. C'est comme si ma vie recommençait. C'est un jour miraculeux." Une heureuse nouvelle pour Kim Kardashian qui a travaillé sur le dossier durant plusieurs mois avec l'aide de son avocate, Shawn Holley, Ivanka Trump et son mari Jared Kushner, conseiller du président américain sur la réforme carcérale.

Une bonne action pour une mauvaise raison ?

La mère de Chicago, Saint et North n'a alors pas tardé à témoigner sa joie sur son compte Twitter ce 6 juin : "Merci à Donald Trump, Jared Kushner et à tous ceux qui ont fait preuve de compassion et donné d'innombrables heures de leur temps pour ce moment important pour Mme Alice Marie Johnson. La commutation de sa peine est une source d'inspiration et elle donne de l'espoir à tous ceux qui méritent une seconde chance."

C'est Kim Kardashian elle-même qui a annoncé la bonne nouvelle à la détenue : "Le coup de téléphone que je viens de passer à Alice sera l'un de mes meilleurs souvenirs pour toujours. Lui annoncer la nouvelle et entendre ses cris et ses pleurs est un moment que je n'oublierai jamais", a-t-elle raconté dans un second tweet. Elle devrait la rencontrer dans les prochains jours chez elle.

Peut-être le soutien public de Kanye West a-t-il fini de convaincre le président avide de popularité médiatique ? Sur Twitter, de nombreux internautes soulignent que cet heureux dénouement n'aurait jamais été possible sans la contribution d'une célébrité aussi médiatisée que Kim Kardashian.

"Souvenez-vous, Trump a été transparent sur le fait d'utiliser Kim Kardashian et son plaidoyer pour s'attirer les faveurs des électeurs noirs. Il se moque des réformes de la justice pénale ou des Noirs, d'ailleurs. Ne confondons pas la bonne action pour une bonne personne", a notamment témoigné DeRay Mckesson, activiste américain en faveur des droits civiques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image