Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kim Kardashian : Un accouchement douloureux, sous haute surveillance médicale

14 photos
Lancer le diaporama
Kim Kardashian a accouché d'un petit Saint West, le 5 décembre 2015.
Après une grossesse difficile, l'accouchement de Kim Kardashian a été très compliqué. La star a souffert.

Kim Kardashian a révélé lundi soir le prénom de son fils. Après North, la star de télé réalité et Kanye West sont donc les heureux parents d'une petit Saint West... âgé de 3 jours. Et l'on pourrait ajouter que la jeune femme de 35 ans est soulagée. Car après une grossesse qu'elle a jugée cauchemardesque, jurant même qu'elle ne s'infligerait plus pareil supplice, Kim a rencontré des difficultés durant l'accouchement.

Le magazine américain People, toujours très bien informé, affirme que la soeur de Khloé, Kourtney et Rob Kardashian a souffert de placenta accreta, une situation dans laquelle le placenta est en contact ou bien inséré dans le myomètre, soit la couche musculeuse interne de la paroi utérine. En gros, cette condition complique l'accouchement et peut même l'empêcher dans certains cas. De plus, il augmente le risque d'hémorragie de la délivrance qui peut survenir dans les 24 heures suivant la naissance. Selon People, dans le cas de Kim Kardashian, le placenta était trop profondément inséré et un médecin a dû intervenir pour le détacher. Une procédure douloureuse.

Kim Kardashian a déjà vécu cette situation il y a deux ans pour la naissance de North. En novembre, elle confiait sur son site officiel : "Avec les problèmes que j'ai rencontrés la dernière fois, le risque que je fasse une pré-éclampsie et un placenta accreta est plus élevé, et il n'y a pas grand-chose que je puisse faire pour éviter cela, alors mon anxiété est plutôt haute à l'approche de mon accouchement. C'est très rare, mais je pourrais même devoir subir une hystérectomie après l'accouchement si mon état est trop grave ; heureusement, mon docteur ne pense pas que ce sera le cas."

C'est dire si l'épouse de Kanye West a vécu dans l'angoisse ces derniers mois. D'autant que sa grossesse était loin d'être une partie de plaisir à l'entendre : "Je n'en peux plus, je n'en peux vraiment plus, lâchait-elle mi-novembre sur une radio américaine. J'ai dit que c'était la dernière fois. C'est terminé pour moi. Ne me faites plus jamais traverser ça. Je suis en piteux état, j'ai les pieds gonflés, des brûlures d'estomac. C'est horrible."

Trois jours après son accouchement, Kim Kardashian se repose auprès de son nouveau-né. Selon Kanye West, elle se porte bien, tout comme leur fils Saint dont le prénom a été révélé sur les réseaux sociaux, en légende d'une photo représentant leur petite famille en émoticônes.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel